La FIF suspend son processus électoral et fixe une Assemblée Générale Extraordinaire le samedi 29 août 2020 à Abidjan

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 12 août 2020
  • Visites: 566
  • Commentaires: 0
Dans un communiqué signé du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sidy Diallo, la fédération suspend son processus électoral et fixe une Assemblée Générale Extraordinaire le samedi 29 août 2020 à Abidjan qui va délibérer sur la recomposition de la Commission électorale et la poursuite des opérations électorales.

Communiqué de la FIF

Ce jour, mardi 11 août 2020, à 18 heures 30 minutes, le Comité d'urgence du Comité exécutif de la FIF a fait le constat, par voie d'huissier, du défaut de notification par la Commission électorale, dans le délai prescrit par les dispositions du code électoral, de sa décision aux différents candidats à la présidence de la FIF.

Pour rappel, l'Assemblée Générale Ordinaire de la FIF a eu lieu le samedi 04 juillet 2020 à Yamoussoukro

À cette occasion, l'Assemblée Générale a procédé à l'élection de la Commission électorale de la FIF, en application des dispositions prévues à l'article 4 du Code Electoral de la FIF.

Cette Commission, installée le mardi 07 juillet 2020, a débuté ses travaux le lundi 13 juillet 2020. À cette date, elle a publié un communiqué pour fixer la période de dépôt des candidatures et pour rappeler les conditions d'éligibilité.

Un second communiqué de la Commission électorale a été publié le 23 juillet 2020 pour reporter au samedi 1er août 2020 la date limite de dépôt des dossiers de candidature, en raison de la célébration de la fête de la Tabaski, le vendredi 31 juillet 2020, jour férié non pris en compte dans le calendrier électoral initial.

Tous les membres actifs de la FIF ont noté l'effervescence entourant les dépôts de candidatures.

Et ils attendaient les conclusions des travaux de la Commission électorale quand, le lundi 10 août 2020, le Directeur exécutif qui assure, en application des dispositions de l'article 5 du Code Electoral de la FIF, les fonctions de Secrétaire de la Commission électorale, a produit un rapport circonstancié.

Le rapport du Secrétaire de la Commission électorale, fait ressortir de graves manquements dans la conduite du processus électoral par ladite commission. Il a fait part de son refus de signer un procès-verbal de délibérations qui n'était pas conforme aux décisions arrêtées par la Commission électorale et qui comportait des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF.

Devant la gravité des manquements rapportés, le Président de la FIF a interpellé le Président de la Commission électorale par courrier en date du 10 août 2020. Dans sa réponse datée du même jour, le Président de la Commission électorale a indiqué « avoir agi en toute naïveté, pour préserver la cohésion sociale, en cette période sensible ». Il a ajouté, avoir trouvé, avec les « éminents juristes, membres de la Commission, une solution ad 'hoc ». Enfin, le Président de la Commission a déclaré s'en remettre à la décision qui sera prise et ne pas s'opposer à une éventuelle récusation.

Par courriers en date du 10 août 2020, le Président de la FIF a informé la FIFA et la CAF de (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


FIFA football Sidy Diallo Abidjan Yamoussoukro candidatures candidats Tabaski procès




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour