Faits divers

Des microbes surpris en plein conclave : Course poursuite Gnambros-microbes
Vive tension sur les gares et lieux de stationnement

post-img

Les enfants-délinquants, connus sous le nom de « microbes », n'ont pas encore abandonné leur projet d'attaques des gares routières et autres lieux de stationnement de Treichville, Koumassi et Port-Bouët.

La preuve, ils ont été surpris en pleine concertation, le vendredi 24 février 2017, dans la nuit à Marcory. « Nous avons surpris les microbes dont la plupart viennent d’Anoumabo en pleine réunion. C’est l’un des leurs qui nous a averti de la tenue de cette réunion qui devrait aboutir à l’attaque systématique des gares (lieux de stationnement) de Koumassi, Port-Bouët et de Treichville. Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons tenté de mettre la main sur eux pour apporter les preuves à la Police, mais nous n’avons pas réussi, parce qu’ils connaissaient des coins pour s’en fuir » a expliqué, le vendredi, Ouattara Ahmed, l’un des syndicalistes, chargé de la sécurité sur les gares. Cette course poursuite entre Gnambros et microbes a été confirmée par des riverains dans les environs de « Centre commercial » et Sicogi de Marcory.

A lire aussi: microbes-prennent-en-otage-un-quartier" target="_blank">Des microbes prennent en otage un quartier

Ce même Ouattara Ahmed a évoqué une autre réunion entre un certain Sansan Ludovic et ces enfants-délinquants en zone 4, ce même jeudi pour les objets similaires. « Sansan Ludovic entretien des délinquants afin qu’ils viennent nous attaquer, à travers des réunions sécrètes en zone 4 à Marcory. Hier (jeudi 23 février), il dirigeait encore une autre réunion avec les mêmes objectifs (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


ville don Port projet Ouattara jeu Marcory Koumassi Police microbes Gnambros

Articles similaires