Education nationale : Plus d'un million d'enfants sans extrait d'acte de naissance


(Photo d'archives)
  • Source: Le Patriote
  • Date: mer. 06 avr. 2016
  • Visites: 2403
  • Commentaires: 0

Le nombre d'enfants sans extrait d'acte de naissance dans le système éducatif ivoirien va crescendo d'année en année. Pour l'année scolaire 2015-2016, ce sont 1 million 72 mille 436 élèves qui n'ont pas d'extrait d'acte de naissance. Malgré les campagnes de sensibilisation en direction des parents d'élèves et les dispositions prises par le ministère d'Etat , ministère de l'Inté- rieur et de la Sécurité et par le ministère de la Justice et des Libertés publiques pour faciliter l'acquisition de ces documents. Ces chiffres ont été révélés par le directeur des Stratégies de la Planification et des Statistiques (DSPS), Mamadou Fofana, hier lors de la journée de présentation des données statistiques pour l'année scolaire 2015-2016 à l'hôtel Tiama au Plateau. Il a expliqué que ces élèves sans extrait d'acte de naissance représentent 29, 6 % de l'effectif total du primaire estimé à 3 millions 617mille 219 élèves. Les taux des enfants sans extrait d'acte de naissance varient d'une classe à une autre. Au CP1, par exemple, ce sont 324.551 enfants qui sont sans acte de naissance, soit 30, 3 %. Au CP2, ce taux est de 21,8%. Au CE1 et CE2, il est respectivement de 18,7 et 14,7% . Quant aux classes de CM1 et CM2, ces taux sont estimés respectivement à 11,1% et 3,1 %. Ces données statistiques, présentées au ministre de l'Education nationale Kandia Camara et aux partenaires techniques, révèlent également une baisse des cas de grossesses en millieu scolaire. De 672 cas au cours de l'année scolaire 2014-2015, le nombre d'élèves enceintes pour l'année scolaire 2015-2016 est de 521. Soit une diminution de 51 cas de grossesse. Dans le secondaire technique, il y a eu 419 cas de grossesse entre 2014-2015 contre 428 lors de l'année scolaire 2013-2014. Concernant les orphelins et enfants vulnérables du fait du Vih (OEV), ils sont estimés à 23.007 repartis dans le préscolaire, le primaire et le secondaire général. Tandis que 17.781 enfants sont porteurs de handicap dans ces trois ordres d'enseignement. Les taux de redoublants est en baisse dans les classes intermédiaires. Mais il est encore élevé dans les classes d'examen ( Bepc et Bac). Pour ce qui est des nouveaux entrants au CP1, ils sont estimés à 713.184 élèves (2015-2016) contre 646.479 en 2014-2015 ; soit un taux d'accroissement de 10 %. Ce taux est inférieur à 0 % dans deux Directions Régionales de l'Education Nationale (DREN) : Odienné et Minignan. Le taux des nouveaux inscrits oscille entre 0% et 9 % dans dix-sept DREN et de 10 à 29 % également dans dix-sept autres directions régionales. Cependant 80.391 enfants n'ont pu accéder au CP1 à la rentrée des classes 2015-2016. Le ministre de l'Education nationale, Kandia Camara, a félicité le directeur de la DSPS pour la qualité du travail abattu. Elle a indiqué que la politique éducative sur le court , moyen et long termes doit s'inscrire dans une dynamique de prévision. « (…) En allant à l'émergence, en effet- nous ne pouvons pas courrir le risque d'une politique éducative hasardeuse. C'est pourquoi la présentation des données statistiques scolaires 2015-2016 revêt un caractère important », a indiqué le ministre. Avant d'inviter tous les acteurs du système éducatif ivoirien à maintenir le cap voire à amé- liorer les performances scolaires. Quant au directeur du Bureau Unesco - Côte d'Ivoire, Ydo Yao, il s'est rejoui de la publication de ces données statistiques. Aussi, a-t-il annoncé qu'un plan stratégique 2014-2017 est en cours d'élaboration pour accompagner le ministère de l'Education nationale.

ANZOUMANA CISSÉ 




Kandia Camara Côte d'Ivoire Plateau Bepc acte de naissance



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour