Marchés publics en souffrance de 1993 à 2012 : Voici le résultat de l'audit
Coulibaly Non Karna (Pdt ANRMP) : « Certains marchés n'ont jamais débuté alors que des avances de démarrage ont été payées »


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: mar. 22 déc. 2015
  • Visites: 1718
  • Commentaires: 0
L'Autorité nationale de régulation des marchés publics (Anrmp) a rendu publics les résultats de l'audit qu'elle a diligenté sur le stock des marchés en souffrance de 1993 à 2012.

La restitution de ces enquêtes a eu lieu le 18 décembre 2015, à la Riviéra-Palmeraie. « Lors de la revue, il a été constaté que plusieurs marchés n'ont pas connu de début d'exécution ou n'ont pas respecté les délais d'exécution consignés dans les contrats. Cependant, ces marchés n'ont fait l'objet ni de mise en demeure, ni de demande de résiliation. Durant leur exécution, la plupart de ces marchés n'ont pas bénéficié de la supervision d'une équipe de contrôle de l'autorité contractante du ministère concerné », a fait savoir Coulibaly Non Karna, président de l'Anrmp. Il a également dénoncé l'utilisation de supports inappropriés pour le classement et l'archivage des dossiers de marché et l'absence de répertoire de référence des documents classés ou archivés tenant compte des étapes  de la procédure de gestion des marchés. «Certains marchés n'ont jamais débuté alors que des avances de démarrage ont été signalés payées (construction du musée des armées de Côte d'Ivoire, enquête de consommation des énergies domestiques dans les ménages, etc.) », a-t-il déploré. M. Coulibaly a précisé que les audits de l'Anrmp visent à corriger des faiblesses en vue de sauver des ouvrages au bénéfice des populations. «Notre démarche, c'est d (...)

Lire la suite sur Soir Info


Côte d'Ivoire marchés publics




Educarriere sur Facebook