Education/Formation

Les étudiants de l'Université de Bouaké interpellent le président Ouattara sur l'imminence d'une année blanche

post-img

Angelin Konan, le président du Conseil des étudiants de l'Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké (379 Km au nord d’Abidjan) a interpellé, mardi, le président ivoirien sur l'imminence d'une année blanche, ‘’si rien n'est fait pour trouver une solution aux revendications de leurs enseignants en grève’’ depuis deux semaines. 

''Depuis le début de l'année académique 2014-2015, il a été constaté plusieurs arrêts de cours, essentiellement dus aux revendications des enseignants-chercheurs'' a déclaré, Angelin Konan, le président du Conseil des étudiants de l'UAO animant une conférence de presse au campus 1 de l'UAO. 
 
''Si lors des mouvements antérieures nous sentions l'avancée des discussions, nous ne pouvons en dire autant pour cette grève engagée depuis deux semaines'' a-t-il ajouté, qualifiant ce débrayage de leurs enseignants de ''grève dure et longue'' pour laquelle nous ‘'courrons vers une année blanche si rien n'est fait pour trouver une solution aux revendications de nos enseignants'', a-t-il interpellé les autorités, notamment, le chef de l'Etat, Alassane Ouattara.
 
Selon lui, une intervention du président Ouattara est ‘'attendue'' pour une issue heureuse à ce problème. ‘'Nous restons convaincus qu'une implication du Chef de l'Etat apaisera la situation et mettra fin à la grève. Si M. Ouattara a injecté plus de 110 milliards de nos francs pour la réhabilitation des Universités publiques, c'est pour les voir fonctionner'' a-t-il conclu.
 
Depuis la mi-avril, la Coordination nationale des enseignants et des chercheurs de Côte d'Ivoire (CNEC) a entamé une grève illimitée, qui paralyse le fonctionnement des Universités publiques du pays. 
 
Les enseignants grévistes réclament entre autres, la revalorisation de leurs taux horaires qui doivent passer, selon eux, de 5535 à 17000 FCFA, la revalorisation de leur prime de recherche, la revalorisation de la grille salariale pour l'adapter au système Licence Master Doctorat (LMD).
 
CK/hs/ls



Côte d'Ivoire Abidjan conférence de presse étudiants Alassane Ouattara Bouaké ivoirien

Articles similaires