Athlétisme : Après la récompense faite aux Eléphantes footballeuses, la sprinteuse ivoirienne Marie-Josée Ta Lou dans tous ses états !


(Photo d'archives)
  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: lun. 24 nov. 2014
  • Visites: 4759
  • Commentaires: 9
Marie-Josée Ta Lou n'est pas contente. La sprinteuse ivoirienne se dit frustrée par la récompense faite aux Eléphantes footballeuses par le Chef de l'Etat de Côte d'Ivoire.

La semaine dernière, le Président Alassane Ouattara a fait don de 110 millions de Frs Cfa aux Eléphantes de Côte d'Ivoire. La sélection nationale féminine médaillée de bronze au dernier championnat d'Afrique, est qualifiée pour la Coupe du Monde 2015 Dame qui se jouera au Canada.

Loin de contester l'enveloppe offerte à ses compatriotes, Marie Josée Ta Lou se plaint toutefois du deux poids, deux mesures. « C'est seulement en Côte d'Ivoire que la médaille de bronze au football féminin lors des championnats d'Afrique vaut mieux que 3 médailles d'or, 3 médailles d'argent et une médaille de bronze en athlétisme.je suis vraiment choquée et dégoutée », a-t-elle inscrit sur sa page Facebook, en référence aux lauriers acquis par la sélection nationale ivoirienne d'athlétisme aux récents championnats d'Afrique au Maroc.

Un autre fait qui vient diluer les ardeurs que la sprinteuse, actuellement en stage au Sénégal, a pour sa nation. « Je me demande a quoi cela sert d'encore continuer si sait pour être ridiculisé de la sorte par notre propre nation». Si elle avait reconnu être tenté par des propositions de pays européens, Ta Lou avec cette sortie, semble avoir reconsidéré sa position. Puisque visiblement, l'athlétisme en Côte d'Ivoire ne nourri pas son homme.

 

Patrick GUITEY




Alassane Ouattara football athlétisme Marie-Josée Ta Lou Marie Josée Ta Lou Côte d'Ivoire Afrique Sénégal Maroc Canada Facebook stage



Educarriere sur Facebook