Mondial 2014 / Primes de qualification : Des Éléphants n'auront rien - Ce que gagnent Drogba et Yaya - Copa arrache la palme

  • Source: Le Mandat
  • Date: mer. 02 avr. 2014
  • Visites: 3622
  • Commentaires: 1
Le Gouvernement ivoirien a validé le 24 mars 2014, le budget des Eléphants pour le Mondial brésilien, dont les primes de qualification. Malheureusement, cette cagnotte, dans sa répartition fait des injustices. Décryptage !

Pour se qualifier pour le Mondial 2014, les Eléphants ont disputé huit (8) rencontres. C'est donc en fonction desdites rencontres que les primes ont été fixées. Et dans l'affaire, Cissé Abdoul Karim et Gbohouo Sylvain sont les plus grands perdants. Avec zéro match disputé sur les 8 qualificatifs, les deux gardiens remplaçants ne recevront donc aucun centime. Ils devront prier pour être sélectionnés. 

En effet, sur la route du Brésil 2014, les Eléphants ont livré 8 matches. Pour chacun de ces 8 rencontres, le Gouvernement ivoirien versera 2 millions FCFA à chaque joueur. Seule condition : il faut avoir disputé au moins une minute de jeu. Cette condition exclut d'emblée 2 des 29 joueurs qui ont pris part aux 8 matches. Ce sont Gbohouo Sylvain, le portier du Séwé et Cissé Abdoul Karim, celui de l'Africa Sports. Les deux gardiens remplaçants des Eléphants n'auront aucun centime. Parce qu'ils n'ont fait aucune minute de jeu. Si Gbouhouo peut encore espérer toucher quelques 50 millions FCFA comme prime de sélection, en étant parmi les 23 de Sabri Lamouchi, ce ne sera pas le cas pour Cissé. Il a enterré tout espoir de sélection. Blessé, le gardien de l'Africa garde toutes ses chances pour suivre le Mondial à la télévision, depuis Abidjan. Hélas! Arouna Koné, Ousmane Vierra, Emmanuel Eboué, Dja Djédjé Brice et Mathis Bolly sont également dans la même situation. Mais pas autant que Cissé Abdoul Karim. Ils verront leur compte bancaire renfloués seulement de 2 millions, pour avoir joué un match chacun. 

Le plus heureux des Eléphants est Copa Barry Boubacar. Le gardien de la sélection ivoirienne est le seul des 29 joueurs à avoir disputé les 8 matches de qualification. Ainsi, il recevra 16 millions FCFA. Et, comme c'est sûr que le sociétaire de Lokeren sera au Brésil, alors, il empochera 66 millions (16+50 millions de prime de sélection). 

Gervinho, Kalou et Zokora suivent, avec 14 millions de prime de qualification. 12 millions pour Yaya Touré et Tioté Cheick. Bony Wilfried, Didier Drogba, Aurier Serges et Bamba Souleymane devraient s'en sortir avec chacun, 10 millions FCFA. Kolo Touré, Arthur Boka, Serey Dié, N'Dri Romaric, Sio Giovani, Ya Konan et Gosso Gosso devraient bénéficier de 8 millions FCFA chacun. 6 millions FCFA pour Max Gradel, Siaka Tiéné, Traoré Lacina et Angoua Brou. Enfin, Lolo Igor et Coulibaly Kafoumba, 4 millions FCFA chacun. 

Kader et Eboué auront un peu

Kader Kéita et Emmanuel Eboué sont actuellement très loin de la sélection nationale. Si Emmanuel peut revenir, ce n'est pas sûr pour Kader Kéita. Cependant, ils percevront une prime de qualification pour avoir joué des matches ayant conduit la Côte d'Ivoire au Brésil. Popito devrait avoir 4 millions pour 2 matches disputés et Eboué, lui, se contentera de 2 millions. Hormis donc, les gardiens Cissé Abdoul et Gbohouo Sylvain, 27 autres joueurs percevront autour de deux millions.

Francis Aké




Eléphants Didier Drogba Yaya Touré Gervinho Aurier Serge Max Gradel Gbohouo Sylvain Serey Dié Bony Wilfried Sabri Lamouchi Africa Sports Côte d'Ivoire Abidjan Brésil Gouvernement budget



Educarriere sur Facebook