A 2 ans de la présidentielle 2015 : Voici ce que le PDCI négocie avec Ouattara - Les grandes manœuvres d'Ahoussou Jeannot et Patrick Achi

  • Source: L'Inter
  • Date: vend. 31 janv. 2014
  • Visites: 2853
  • Commentaires: 1
« La politique, c'est l'art des impossibles », disait au cours d'une interview à Jeune Afrique (JA), le président Henri Konan Bédié (HKB), le leader du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).

Ce parti pourrait en effet en faire la démonstration, si l'on en croit la Lettre du Continent (LC) dans sa dernière livraison, qui note que « le PDCI marchande la vice-présidence » de la République, contre le retrait d'une éventuelle candidature à l'élection présidentielle de 2015. Alors que le 12è congrès du vieux parti tenu début octobre 2013 à Abidjan, a adopté le principe de présenter un candidat à la prochaine présidentielle, cette résolution du congrès pourrait être grillée au profit d'un poste de vice-président au côté d'Alassane Ouattara. C'est le chef de l'Etat lui- même qui fait cette ouverture, en annonçant sa volonté de créer ce poste de vice-président, taillé sur les modèles américain ou ghanéen. « Cette réforme annoncée dès sa prise de fonction en 2011, devrait faire du titulaire du poste le dauphin constitutionnellement désigné, un titre aujourd'hui dévolu au président du Parlement », écrit la LC. Le PDCI voudrait être ce dauphin constitutionnel, à défaut de se positionner comme un challenger direct pour le trône.

En tout cas, selon le bimensuel, « différents clans organisés autour d'une personnalité se sont d'ores et déjà formés pour mieux se positionner. L'ancien Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio et le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, viennent d'adresser un courrier en ce sens à la direction du Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir), leur suggérant d'engager rapidement cette réforme et de promettre la vice-présidence à un membre du PDCI. En échange, le parti houphouëtiste s'engagerait à ne pas présenter de candidat face à Alassane Ouattara lors du prochain scrutin présidentiel », revèle le journal. Vrai ou faux ? Du côté du parti vert et blanc, l'on est formel. « Le PDCI ne négocie pas un poste de vice-président. Le PDCI avait souhaité qu'on crée un poste de vice-président. Cela est connu, car cela fait partie des résolutions du congrès d'octobre. Sinon, le PDCI ne négocie pas de poste de vice-président », a réagi Emile Ebrokié, un cadre du parti d'Henri Konan Bédi&e (...)

Lire la suite sur L'Inter


Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Jeannot Ahoussou HKB Patrick Achi PDCI RDR Rassemblement Côte d'Ivoire Abidjan Afrique élection présidentielle candidature constitution




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour