Abobo / Poudrière à ciel ouvert : Un important arsenal de guerre et des bombes antichars récupérés


La commune d’Abobo reste une gigantesque cache d’armes à ciel ouvert
  • Source: Soir Info
  • Date: sam. 19 oct. 2013
  • Visites: 3476
  • Commentaires: 1
La commune d'Abobo, qui a été l'épicentre des affrontements post-électoraux entre novembre 2010 et avril 2011, apparaît aujourd'hui, au regard de la fréquence et des quantités d'armes de guerre qui y sont découvertes, comme une véritable poudrière à ciel ouvert.

Entre le 8 et le 14 octobre 2013, la police a récupéré, avec le concours de l'Ong Acdr (Assistance communautaire pour le dialogue et la réconciliation), d'importantes armes et de munitions de guerre, dont des bombes antichars et des Dca 12 7. G et autres bouchons-allumeurs. L'Ong que préside M. Sylla Moussa, dans sa mission de sensibilisation des ex-combattants et de dépôt volontaire d'armes et de munitions de guerre a déposé, au 14 ème arrondissement de police d'Abobo, selon des sources policières, dans la journée du 8 octobre 2013, une (1) grenade antichar N° 2254-45 THT, 193 munitions de kalachnikov, 2 chargeurs de kalachnikov.

Au nombre de (...)

Lire la suite sur Soir Info


don Abobo concours réconciliation police affrontement



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour