Exclusif / Crise au sommet de l'État : Grosse bataille entre Duncan et Gon Coulibaly, tout sur ce qui les oppose


Duncan et Gon sont à couteaux tirés sur le choix du futur président de l’Upu…
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 17 fév. 2020
  • Visites: 4991
  • Commentaires: 3
Rien ne va entre le vice-président de la République de Côte d'Ivoire, Daniel Kablan Duncan, et le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat putatif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à la présidentielle d'octobre 2020. Les deux personnalités ont engagé un bras-de-fer autour de la présidence de l'Union postale universelle (Upu), dont les assises sont prévues en Côte d'Ivoire au mois d'août 2020. Les deux hommes se déchirent depuis septembre 2019. Une situation qui, selon nos sources, affecte, nerveusement, le chef de l'État. Le président de la République, Alassane Ouattara, devrait trancher au dernier moment. De quoi s'agit-il ? Duncan et Gon sont à couteaux tirés sur le choix de la personnalité « idéale » à désigner, par la Côte d'Ivoire, pour présider le 27e congrès de l'Upu, qui se tiendra à Abidjan, du 10 au 28 août 2020 ».

La vice-présidence et la Primature, par personnes interposées, ont des intérêts divergents, laissent entendre nos sources. Et, cette guéguerre serait la face visible d'un profond iceberg « politique » au sein du Rhdp, qui se prépare à se choisir son candidat… Six courriers  contradictoires, mais qui présentent des objectifs identiques,  écrits  les 19 septembre 2019, 7 octobre 2019,  3,  7  et 10 février  2020,  par Mamadou Sanogo, ministre de l'Économie numérique et de la poste, adressés à  M. Bishar A. Hussein, Directeur général du bureau international de l'Upu à Berne en Suisse, au Premier ministre, ministre du Budget et du portefeuille de l'État, Amadou Gon Coulibaly, et au vice-président, Daniel Kablan Duncan, sont assez illustratifs  de la pesanteur de la crise entre les deux hommes.

Dans son courrier en date du 19 septembre 2019 n° 01784/Menup/Cab/Dc relatif à la désignation du président du 27e congrès de l'Upu et du Président du conseil d'administration (Pca) pour le cycle 2020-2024, le gouvernement porte, logiquement, son choix sur M. Issac-Alexis Gnamba-Yao. Un choix d'autant plus conforme aux normes de l'Upu, qu'Issac-Alexis Gnamba-Yao est l'actuel Directeur général (Dg) de la Poste de Côte d'Ivoire.  Mais, ce choix n'aurait pas, selon nos sources, emporté l'adhésion du vice-président, Daniel Kablan Duncan et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui tenaient, chacun, à positionner son poulain. Très vite, les choses s'emballent. Le 7 octobre 2019, soit seulement deux semaines après sa désignation, coup de théâtre. La proposition de Gnamba-Yao est invalidée par le ministre Mamadou Sanogo. Qui explique ce revirement par courrier N° 182/ Menup/Cab-Cc adressé M. Bishar A. Hussein.

Un arbitre nommé Alassane Ouattara

« Compte tenu de l'importance que le gouvernement ivoirien accorde à cet évènement prévu l'année prochaine, les procédures de désignation de la personnalité pouvant assurer ces fonctions sont remises à l'étude… En conséquence, je me vois contraint d'annuler la désignation de Monsieur Isaac-Alexis Gnamba-Yao en qualité de président dudit congrès et de Président du conseil d'administration pour le cycle indiqué.  Dès la validation de la procédure de désignation à ces fonctions, l'identité de la personnalité retenue vous sera communiquée… En attendant cette validation, je vous prie de bien vouloir considérer que la correspondance n° 01784/Menup/Cab/Dc du 19 septembre 2019 sus-indiquée, est annulée », écrit le ministre Mamadou Sanogo.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly tient là une opportunité pour mettre en position Konaté Mamadou, membre du conseil de régulation de l'Autorité de régulation des télécommunication-Tic de Côte d'Ivoire (Artci), en charge de la régulation postale, selon notre source à la Primature. Il reçoit, le lundi 3 février 2020, son ministre en charge de l'Économie numérique et de la poste. Un autre courrier est très vite élaboré (n°188/Menup/Cab/Csp du 3 février 2020,) à l'attention du chef du gouvernement. « Suite à l'audience qu'il vous a plu de m'accorder, j'ai l'honneur de vous soumettre la proposition de nomination de Monsieur Konaté Mamadou en  qualité de président du 27e  congrès de l'Union postale universelle (Upu) qui se tiendra à Abidjan du 10 au 28 août 2020 », écrit-il. Il justifie son choix par le fait que « Konaté Mamadou totalise trente ans au service de la Poste de Côte d'Ivoire (1985-2015) et a été Directeur général de la Poste-Côte d'Ivoire, Directeur des relations internationales, directeur de la log (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Alassane Ouattara Amadou Gon Coulibaly Daniel Kablan Duncan Mamadou Sanogo Rhdp Rassemblement Côte d'Ivoire Abidjan Suisse Artci présidentielle gouvernement candidat Budget Poste




Educarriere sur Facebook