RHDP / Jeannot Ahoussou depuis Guiglo : « C'est moi qui suis allé chercher le président Bédié pour qu'il rentre d'exil »


Le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, la présidente du conseil régional du Cavally, Anne Désiré Ouloto ont posé avec les chefs Wê et Baoulé après les échanges. (DR)
  • Source: fratmat.info
  • Date: vend. 14 fév. 2020
  • Visites: 932
  • Commentaires: 0

Le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, est en tournée dans la région du Cavally. Mercredi à la résidence de la ministre Anne Désirée Ouloto à Guiglo, il a eu des entretiens avec la chefferie traditionnelle et la communauté Akan venue de Bloléquin. En présence de la présidente du conseil régional du Cavally et des autorités administratives.

Au cours des échanges, le premier responsable de la Chambre haute du parlement a appelé les populations du Cavally à tourner le dos à ceux qui font peser sur la Côte d'Ivoire le spectre d'un coup d'État. Il a expliqué aux populations qu'il était l'avocat du Pdci-Rda au moment du coup d'État de 1999 qui a renversé le président Henri Konan Bédié. Il sait donc de quoi il parle comme conséquence d'un tel acte sur la vie de la nation et le développement du pays. « C'est moi qui suis allé chercher le président Bédié pour qu'il rentre d'exil. Après, tous les enfants d'Houphouët-Boigny se sont mis ensemble et la paix est revenue. Aujourd'hui, on entend des bruits : on veut faire un coup d'État encore ici », s'est-il indigné.

Pour lui, la Côte d'Ivoire qui revient de loin a de nouveau amorcé son développement sous l'égide du Chef de l'État, Alassane Ouattara. Il faut mettre tout en œuvre, a-t-il dit, pour éviter d'entraver la bonne marche de la Côte d'Ivoire. « On ne veut plus entendre parler de coup d'État », a-t-il insisté. Avant d'interpeller l'ancien président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro.

A l'en croire, ce dernier, dans sa volonté de vouloir à tout prix être Président de ce pays, est prêt à porter un coup aux institutions ivoiriennes. « Hélas, Guillaume Soro a choisi la solution de la facilité en voulant encore faire un coup d'État, alors que les Ivoiriens souffrent des affres du coup d'État manqué de 2002 qu'il a mené et qui s'est mué par la suite en rébellion qui a coupé le pays en deux pendant toute une décennie & (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Guillaume Soro Jeannot Ahoussou Anne Désirée Ouloto Pdci Côte d'Ivoire Guiglo Assemblée nationale Sénat




Educarriere sur Facebook