Dialogue politique sur le code électoral / Maurice Kakou Guikahué (Secrétaire exécutif du PDCI) : « Il y a 16 points de désaccord »


Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du Pdci-Rda, fait le point sur le dialogue politique gouvernement et partis politiques.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 14 fév. 2020
  • Visites: 876
  • Commentaires: 0
Gouvernement, partis politiques et société civile sont réunis depuis le 9 janvier 2020 pour discuter du code électoral devant régir les élections en Côte d'Ivoire. Plus d'un mois après, l'heure est au bilan avant la signature du document final sanctionnant les négociations. Signature qui, d'ailleurs, a été reportée sine die, à la demande, nous dit-on, de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds) et la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp), les deux principaux groupements de l'opposition ivoirienne.

Dans une interview parue, hier, mercredi 12 février 2020, dans le quotidien ''Le nouveau Réveil'' n° 5390 aux pages 2 et 3, le secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, Maurice Kakou Guikahué, n'a pas mâché ses mots. Il a informé de plusieurs points de désaccord entre les parties. «Sur 20 points discutés, il y a un seul point d'accord, il y a 3 points de possibilité de convergence. (…) Il y a 16 points de désaccord», a lâché le n°2 du Pdci-Rda. «Le désaccord le plus important, c'est que le gouvernement veut une Cei qui propose au gouvernement qui décide. Or nous, nous voulons une Cei qui décide. C'est le point de désaccord fondamental. Nous, nous voulons une Cei véritablement indépendante qui décide elle-même», a signifié l'homme politique. «Nous ne transigerons pas», a-t-il ajouté.

Pour le Pdci-Rda, les attributions de la Cei sont définies dans le code électoral. Raison pour laquelle, a-t-il dit, le parti présidé par Henri Konan Bédié souhaite une Cei «qui décide». «Nous ne sommes plus pour une Cei de proposition, on veut une Cei de décision. C'est pour cela, je dis qu'on va revenir sur la Cei parce que si tu changes les attributions dans le code électoral, tu es obligé d'attaquer la loi. Et comme le gouvernement ne veut pas revenir sur la Cei, il ne veut pas changer les attributions dans le code électoral», a poursuivi M. Guikahué.

Pour la suite, le Pdci-Rda se donne le droit de faire un retour au gouvernement après avoir analysé le rapport reçu le lundi 10 février 2020. «C'e (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Maurice Kakou Guikahué Pdci Cei Cdrp Côte d'Ivoire réconciliation Gouvernement élections opposition




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour