L'opposition ivoirienne promet de ne plus boycotter le dialogue politique

  • Source: APA
  • Date: vend. 10 janv. 2020
  • Visites: 1071
  • Commentaires: 1
Le secrétaire exécutif en chef du parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition) Maurice Kakou Guikahué, a affirmé vendredi à Abidjan, que l'opposition ivoirienne, notamment son parti et la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), ne va plus boycotter le dialogue politique avec le gouvernement.

Le gouvernement ivoirien a repris jeudi la deuxième phase du dialogue politique  avec les partis politiques et la société civile pour finaliser le code électoral après une première phase des discussions l'an dernier qui a avait été boycottée par plusieurs partis d'opposition.

« Cette fois-ci, même s'ils nous énervent on sera toujours là. Quel que soit la situation on sera là. On sera là scotché jusqu'à ce qu'on ait un consensus. Sinon on dira qu'on a fait la politique de la chaise vide. Mais même s'il n'y a pas de chaises, on sera là debout », a dit M. Guikahué dans une conférence de presse qu'il a co-animée avec Georges Armand Ouégnin, le président de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) une plateforme de l'opposition

« Nous récusons la Commission électorale indépendante (CEI) mais nous allons à la discussion avec le gouvernement parce que nous sommes convaincus qu'on va aboutir à une CEI consensuelle », a ajouté M. Guikahué.

De son  avis, la conclusion d'un code électoral consensuel avec le gouvernement est tout aussi importante que la CEI. « Même si la CEI organise les élections, le code électoral est le cœur du processus. C'est le texte qui régit les élections », a soutenu M. Guikahué.

Avant lui, le président de EDS, Georges Armand Ouégnin a réaffirmé que « EDS et le PDCI récusent la CEI actuelle», indiquant que l'ouverture du dialogue avec le gouvernement est une « grande opportunité», pour avoir un org (...)

Lire la suite sur APA


Maurice Kakou Guikahué PDCI Commission électorale indépendante CEI Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement élections opposition




Educarriere sur Facebook