Meurtre de trois élèves : Les parents d'élèves appellent le gouvernement à prendre des sanctions contre les auteurs


La déclaration du CAPEECI, lue par son porte-parole, Kadjo Aka Claude (au centre).(DR)
  • Source: fratmat.info
  • Date: dim. 15 déc. 2019
  • Visites: 1234
  • Commentaires: 0
Le collectif des associations des parents d'élèves et étudiants de Côte d'Ivoire a fait une déclaration le samedi 14 décembre 2019.

Le collectif des associations des parents d'élèves et étudiants de Côte d'Ivoire (Capeeci) a appelé, samedi le gouvernement ivoirien, à prendre des sanctions contre les auteurs des trois meurtres commis sur des élèves, à Anyama, Daloa et Dimbokro.

« Nous demandons au gouvernement de prendre des sanctions exemplaires contre les assassins de nos enfants et leurs commanditaires, afin que ces crimes ne restent pas impunis », a lancé dans une déclaration, Kadio Aka Claude, président de l'organisation des parents d'élèves et étudiants de Côte d'Ivoire (OPECI), porte-parole du Capeeci.

Il avait à ses côtés, Séka Yapi Emmanuel, président du Conseil national des parents d'élèves de l'enseignement privé-laic (CNAPEL) et Aka Tanoh Edouard, président de l'Union nationale des parents d'élèves et étudiants de Côte d'Ivoire (Unapeeci). Le porte-parole du Capeeci a aussi, lancé un appel à l'intention des élèves et des parents d'élèves.

« Nous condamnons fermement ces agissements, tenons les auteurs de ces troubles responsables des décès qui viennent une fois encore endeuiller la nation, en appelons au sens de l (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Côte d'Ivoire Daloa Dimbokro gouvernement




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour