ft-ad_1
Sports

CO Bouaflé / Affaire pistolero : L'entraîneur Sanogo Ahmed écroué à la prison de Séguéla, le rôle joué par la population

post-img
L'entraîneur du CO Bouaflé, Sanogo Ahmed dit Magne-Magne, passera 6 mois derrière les barreaux (Photo d'archives)

L'entraîneur du club omnisport de Bouaflé (COB), Sanogo Ahmed dit Magne-Magne, a été condamné à six (6) mois de prison ferme, ce mercredi 6 novembre 2019, à l'issue de son procès au tribunal de Séguéla.

Le club omnisport de Bouaflé (COB) devra se passer des services de son entraîneur Sanogo Ahmed dit Magne-Magne pour les 6 mois à venir. C’est le temps que ce technicien passera en taule. Le tribunal de Séguéla en a décidé ainsi.

En effet, à l’issue du procès qui a eu lieu, ce mercredi 6 novembre 2019, le juge, touché par les supplications des responsables des deux clubs (CO Bouaflé et Siguilolo) et surtout des populations, a rendu un verdict visiblement clément pour l’entraîneur au pistolet. « Le procès vient de finir. La démarche menée par les dirigeants du CO Bouaflé et ceux du Siguilolo ainsi que la population de Séguéla a beaucoup pesé. On s’est mis à genou pour que la peine soit allégée », nous a confié une source sur place, ce mercredi 6 novembre 2019, en début d’après-midi.

Et l’informateur de Linfodrome de poursuivre. « Au sport, c’est interdit d’avoir des armes. Le coach du CO Bouaflé ignorait cela. On a pu faire ce qu’on pouvait et il a été condamné à 6 mois de prison »

E (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


service marche procès

Articles similaires