Revenu d'exil le 26 septembre dernier, Emmanuel Monnet Léon interdit de sortir de chez lui


Emmanuel Monnet Léon n'a pas encore fait d'apparition publique depuis son retour en Côte d'Ivoire le 26 septembre dernier.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 15 oct. 2019
  • Visites: 1446
  • Commentaires: 0
L'ex-ministre des Mines et de l'Energie de Laurent Gbagbo, Léon Emmanuel Monnet est de retour en Côte d'Ivoire, ainsi que d'autres exilés ivoiriens du Ghana depuis le 26 septembre 2019.

La fin d'exil de ce ponte du Front populaire ivoirien (Fpi) est intervenue six mois après que son épouse, Agnès Monnet, ancien maire d'Agou a lâché Pascal Affi N'Guessan, pour rejoindre un des camps du Front populaire ivoirien (Fpi) conduit par Assoa Adou, secrétaire général de Laurent Gbagbo. Avec bonne mine, M. Monnet, vêtu de pagne marron foncé, est descendu de l'un des cinq cars transportant les exilés, venus du Ghana. Peu après 15 h 00 Gmt, il a été accueilli à la Direction d'aide et d'assistance aux réfugiés et apatrides (Daara), à Abidjan-Cocody Angré. Par la suite, il a été reçu avec ferveur par la direction du Fpi proche de Laurent Gbagbo au domicile de feu Abou Drahamane Sangaré, toujours à Cocody. A cette occasion, par l'entremise de leur porte-parole, Roger Dakoury, anciennement président de l'Union nationale des greffiers de Côte d'Ivoire, les anciens exilés ont dit leur engagement à reprendre le combat pour le retour au pouvoir du Front populaire ivoirien, 8 années après la chute du régime de leur mentor Laurent Gbagbo.

Mais, plus de deux semaines après son retour en Côte d'Ivoire, point d'apparition publique de l'ancien président du conseil général d'Adzopé au point où certains militants socialistes s'interrogent. D'autres sont même inquiets par rapport à la véracité de l'engagement d'Emmanuel Monnet Léon aux côtés de Laurent Gbagbo à un an de la présidentielle de 2020. Selon des indiscrétions, cette absence du cadre de l'ancien parti au pouvoir aux secrétariats généraux, aux séances de travail et aux meetings du parti est due à une seule raison. En effet, selon nos sources, l'ancien exilé est interdit de sortir de chez lui avant le 15 octobre prochain, jour choisi par ses parents pour une cérémonie de purification à Abidjan. «Le ministre a été interdit de sortir de chez lui avan (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Laurent Gbagbo Affi N'Guessan Assoa Adou Monnet Front populaire ivoirien Fpi Côte d'Ivoire Abidjan Cocody Adzopé Ghana présidentielle réfugiés exilés ivoiriens



Educarriere sur Facebook