CAN 2019 : Soupçonnée de corruption, la RDC risque la disqualification


Le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge (à droite) et ses poulains risquent gros si les soupçons de corruption sont avérés
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 04 juil. 2019
  • Visites: 1812
  • Commentaires: 1
La qualification de la République démocratique du Congo (RDC) en huitième de finale suite à sa large victoire (4-0) sur le Zimbabwe, dans le dernier match de la poule A, disputé le dimanche 30 juin au Caire, pourrait cacher bien de choses. Selon une information du média malgache The Herald, relayée par Kick Off, le gardien zimbabwéen, Elvis Chipezeze, aurait vendu ce match aux Léopards.

Au moment où la République démocratique du Congo (RDC) se prépare pour disputer son huitième de finale de la 32ème édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2019) contre Madagascar, une affaire de corruption empoisonne l'ambiance chez les Léopards.

Selon le confrère en ligne orangefootballclub.com, la Confédération africaine de football (CAF) aurait ouvert une enquête sur une affaire de corruption qui concerne la RDC, le Zimbabwe et surtout son gardien Elvis Chipezeze. « Ce dernier aurait reçu une somme d'argent pour lever le pied et permettre à Bakambu et CO de s'imposer sur un large score. Même si rien n'est encore confirmé, cette affaire vient perturber des Congolais en pleine préparation pour leur match contre les Malgaches. Les heures qui viennent nous diront plus sur cette affaire, qui risque de faire beaucoup de bruit », écrit le confrère qui apprend à Linfodrome que cette bo (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


CAN 2019 Confédération africaine de football Afrique Madagascar République démocratique du Congo RDC Zimbabwe corruption




Educarriere sur Facebook