Hamed Bakayoko clashe Soro : « Tu n'as aucune légitimité... »
A Bédié : « De grâce, laissez Abobo en paix ! »


Hamed Bakayoko, maire de la commune d'Abobo, a lancé des flèches à Guillaume Soro lors de la cérémonie de réouverture de l'hôpital général Félix Houphouët-Boigny d'Abobo-nord.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 24 juin 2019
  • Visites: 674
  • Commentaires: 0
Le ministre d'État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, s'en prend « en parabole » à l'ancien président de l'Assemblée nationale. Au cours de la cérémonie officielle de réouverture de l'hôpital général Félix Houphouët-Boigny d'Abobo-nord, le vendredi 21 juin 2019, en présence du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, du ministre de la Santé, Aka Aouélé et d'autres membres du gouvernement, Hamed Bakayoko n'a pas été du tout tendre avec Guillaume Soro.

Il est allé jusqu'à faire la leçon au député de Ferké qui, ces derniers mois, a des rapports tendus avec le camp présidentiel qui lui prête à tort ou à raison des ambitions présidentielles pour l'élection de 2020 sans en attendre l'onction du président Alassane Ouattara. « Tu es le plus petit, tu n'es pas plus fort que le plus grand. Tu n'as aucune légitimité et tu veux le dépasser. Quand tu fais ça, tu veux désorganiser la famille », a déclaré Hamed Bakayoko devant les chefs de communauté venus en grand nombre. « Il ne faut pas se disperser quand on est en famille. Il faut rester ensemble. Quand on avance, chacun avance un peu. Et le reste sera l'histoire de notre vie. Et comme tous les humains, on partira en laissant un héritage, un message sur la terre », a-t-il ajouté.

Le maire d'Abobo a enfoncé le clou : « il y a des gens qui (ont été) ministres, qui ont été présidents d'institution, ils disent qu'ils sont frustrés. Mais et ceux dont les parents sont morts ? On les a mêmes oubliés. Toi, tu ne peux pas dire que tu es frustré. C'est le défaut de l'homme. Au lieu d'apprécier ton état par rapport à ce que tu aurais pu ne pas être, tu veux te focaliser sur ce que tu veux être et tu n'apprécies même pas le bonheur d'être quelque chose ».

Le fossé de la discorde entre M. Soro et ses ex-compagnons du camp présidentiel s'est agrandi lorsqu'il a refusé de participer au congrès ordinaire du Rhdp le 26 janvier 2019 marquant la création de cette formation qui regroupe les partis de la coalition au pouvoir. « Tu es ministre, il y a 40 ministres. Tu es président d'institution comme 4 ou 5 autres dans le pays… Tu es dans l'équipe qui gouverne le pays, tu dis non, tant que toi tu n'es pas devant tu es malheureux. Mais tu ne seras jamais heureux parce que quand tu seras président, tu vas vouloir être président de l'Afrique », a encore clashé ''Hamback''.

Agé de 47 ans, Guillaume Soro était le sixième président de l'Assemblée nationale ivoirienne. Élu député de Ferké, il présidait depuis 2012 aux destinées de cette institution sous la bannière du Rassemblement des républicains (Rdr), qui s'est mué en Rhdp. « (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Alassane Ouattara Guillaume Soro Hamed Bakayoko Amadou Gon Coulibaly Aka Aouélé Rhdp Abobo Afrique présidentielle gouvernement Assemblée nationale



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Magazine