Situation politique : Bédié passe à l'offensive sur le terrain, les consignes fermes de Guikahué


Maurice Kakou Guikahué a donné son accord au plan stratégique des jeunes du Pdci (urbaine et rurale).
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 21 mai 2019
  • Visites: 802
  • Commentaires: 0
Plus de répit pour Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda). A moins de 17 mois de l'échéance présidentielle de 2020, il met les bouchées doubles, pour assurer à son parti, le retour au pouvoir d'État. Le député de la sous-préfecture de Gagnoa enchaîne réunions sur réunions avec les membres des instances et structures du parti, prospecte des alliances, bétonne les bases du parti, inspire à Henri Konan Bédié (HKB) le redimensionnement des organes pour une gestion optimale de l'ossature du parti.

En un mot, Maurice Kakou Guikahué est au four et au moulin. Il court partout, tant en Côte d'Ivoire qu'à l'extérieur. le jeudi 16 mai 2019, Guikahué a tenu une importante réunion avec les responsables de terrain, notamment les délégués départementaux et communaux, les coordonnateurs du grand Conseil régional et les membres du Secrétariat exécutif dont beaucoup sont Coordonnateurs de zone. « C'était une revue des diligences qui leur avaient été données. Nous avons fait un bilan d'étapes. Le 15 avril dernier, nous nous étions retrouvés pour dire qu'après le redimensionnement, comment il fallait faire les nouvelles nomenclatures et les valider », a t-il expliqué au terme de la rencontre. Avec un taux de réalisation de 65 %, en ce qui concerne « le point de la validation des redimensionnements », l'ancien ministre de la Santé publique et de la population affirme avoir donné « deux semaines encore aux délégués, pour que le dossier soit clôturé, précisément le 31 mai prochain ».

Maurice Kakou Guikahué a donné son accord au plan stratégique des jeunes du Pdci (urbaine et rurale) « pour les redynamiser et puis parler aux jeunes majeurs tout en enclenchant le programme de recrutement qui va s'étaler sur au moins 6 mois ou un an ». Ces missions, selon ce professeur de cardiologie, vont commencer d'abord par Aboisso et Méagui dès ce week-end et « le pic, ce sera au mois de juin 2019 ». Instructions ont été données aux délégués « de s'impliquer, pour que le calendrier soit fait d'un commun accord par les présidents de jeunes et les délégués qui les reçoivent ».

Relativement à la procédure d'établissement des Cartes nationales d'identité (Cni), Guikahué a décidé de prendre les choses à la racine, pour garantir au Pdci, une inscription massive de ses militants sur les listes électorales. « Nous avons demandé à nos délégués, de s'informer sur le terrain et d'apprêter déjà nos militants pour attendre cette opération qui est capitale, parce que sans acte de naissance, il ne peut pas avoir de Carte nationale d'identité qui permet de s'inscrire sur la liste électorale et de voter », assure le Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda.

 Un bureau politique étoffé bientôt                  

Conscient de ce que l'efficacité sur le terrain passe par une occupation rationnelle du terrain et ce, par une politique de proximité, Maurice Kakou Guikahué veut un Bureau politique (Bp) non pas surchargé, mais un organe politique qui soit cémenté voire modifi&ea (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Maurice Kakou Guikahué HKB Pdci Rassemblement Côte d'Ivoire Gagnoa Aboisso Méagui Carte nationale d'identité Cni présidentielle acte de naissance