Grandes pluies annoncées : Riviera Palmeraie entre angoisse et espoir


La rue ministre à la Riviera-Palmeraie à Abidjan Cocody
  • Source: fratmat.info
  • Date: mer. 10 avr. 2019
  • Visites: 873
  • Commentaires: 0
La saison des pluies a commencé, et les résidents du quartier sont sur le-qui-vive

A la Riviera Palmeraie, pour la saison des pluies 2019, les résidents du quartier sont entre angoisse et espoir. « Je suis à ma cinquième inondation, l’eau rentre chez moi quand il pleut. Je suis dans ma propre maison, si j’étais locataire, j’aurais quitté le quartier », a confié, sous le sceau de l’anonymat, une dame qui dit avoir mis beaucoup d’argent pour acquérir sa maison. 

Avec la saison des pluies qui a commencé, ainsi que les prévisions météorologiques alarmantes, elle avoue être prise de peur. Mais, en même temps, elle est réconfortée par les travaux qui se font en amont par la société qui a décroché le marché des travaux ; et qui d’ici la fin avril devrait tout mettre en œuvre pour que la Rue ministre ne soit plus inondée par une descente violente des eaux de pluie. « Ils n’ont pas intérêt à ne pas respecter le contrat avec l’État », dit-elle.

Expliquant que c’est dans la période du 15 au 20 juin généralement que l’eau de pluie monte dans les maisons. Ce qui inquiète cependant cette dame, c’est que les travaux, même s’ils sont faits en amont, avancent lentement. « Nous sommes dans la crainte. Jusqu’à fin mars, nous n’avons rien vu du côté de la Rue ministre. Alors que ce sont les résidents de cette rue qui subissent les conséquences de la pluie. 

Nous sommes entre crainte et espoir », dit-elle pour décrire en quelque sorte son état d’esprit. Elle avoue tout de même qu’en pareille période, tous ceux qui sont exposés aux inondations ne dorment que d’un seul œil. Craignant à tout moment d’être surpris par les eaux. 

Le corps d’une dame dans sa cours

Celui qui suit de près l’évolution des travaux d’assainissement est Abba Touré, président de la commission de suivi et d’évaluation (Cse) du Syndicat de propriétaires et copropriétaires de la Riviera Palmeraie. Il est sur la brèche, parce qu’il est lui-même une victime des pluies, et particulièrement de celles de 2018, où l’eau est montée jusqu’à plus de deux mètres dans la rue qui côtoie sa résidence en duplex. Sa famille a été sauvée parce qu’elle s’était réfugiée au deuxième niveau. 

La clôture de sa résidence a été emportée, et le corps d’une dame transportée par les eaux s’est retrouvé dans sa cours.Abba, un retraité, n’est pas près d’oublier ces évènements tragiques qu’il a vécus. Son salon avait été envahi par les eaux, et sa maison s’est retrouvée dans un piteux état, au point qu’il a dû aller vivre deux mois chez son fils, le temps de la restaurer. Il a, par ailleurs, fait savoir que les victimes des pluies ont commis un huissier de justice pour faire le point sur les dégâts dans leur maison ; afin de faire valoir leurs droits. 

Les avantages du bassin écrêteur 

Pour la saison des pluies de cette année, M. Abba veut croire qu’elle ne fera pas autant de dégâts que l’année dernière. Parce qu’un bassin écrêteur est en train d’être réalisé au quartier Génie 2000, qui a pour avantage de retenir l&rsqu (...)

Lire la suite sur fratmat.info



Magazine

Educarriere sur Facebook