Deux personnes écopent de trois ans de prison suite à l'effondrement d'un immeuble à Yamoussoukro


L'immeuble de cinq niveaux (R+4), en construction au quartier Millionnaire de Yamoussoukro et qui s'est effondré le 13 juin 2018 (archives)
  • Source: AIP
  • Date: mer. 13 fév. 2019
  • Visites: 2785
  • Commentaires: 0

Le technicien en bâtiment, Kouassi Beniwa Théophile et la propriétaire, Mme Amin Cho Rosalie Epouse Yoboué, jugés coupables de l'ensemble des faits mis à leur charge, ont été condamnés à trois ans d'emprisonnement ferme avec des amendes, dans l'affaire de l'immeuble en construction qui s'était effondré, le 13 juin dernier à Yamoussoukro, tuant 10 personnes et blessant 19 autres.

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké, Koné Braman, a porté à la connaissance de la presse, mardi, à Bouaké, la décision qui a été rendue à la section de tribunal de Toumodi, le 31 janvier, en indiquant que Kouassi Beniwa Théophile et Mme Amin Cho Rosalie Epouse Yoboué ont été condamnés à payer une amende d'un millions de FCFA pour les faits d'homicides et blessures involontaires et à 200.000 FCFA pour le non-respect des règles régissant le permis de construire.

Il a ajouté que l'information judiciaire suit son cours en ce qui concerne un certain Séka Atsé Camille, ingénieur des travaux publics et député d'Adzopé. Ce dernier serait le concepteur du plan de l'immeuble.

Un immeuble de cinq niveaux (R+4), en construction au quartier Millionnaire de Yamoussoukro, s'était effondré le 13 juin 2018, aux environs de 11h, engloutissant la trentaine d'ouvriers sur le chantier. Le bilan officiel a fait état de 10 morts et 19 blessés.

(AIP)

nbf/ask




bâtiment Koné Braman Adzopé Bouaké Yamoussoukro Toumodi information permis de construire



Educarriere sur Facebook