Retour au calme à Bouaké après une bagarre rangée entre chauffeurs de moto-taxi et coxers

  • Source: APA
  • Date: lun. 11 fév. 2019
  • Visites: 1129
  • Commentaires: 0
Le calme est de retour lundi après-midi à la gare routière de la deuxième ville ivoirienne à Bouaké, après une intervention musclée des forces de l'ordre pour mettre fin à une bagarre rangée entre chauffeurs de moto-taxi et coxers dont le bilan fait état de plusieurs dégâts matériels et quelques blessés, a constaté APA sur place.

Des traces de débris et des carcasses de motos calcinés étaient visibles dans la mi-journée au centreville de Bouaké, précisément au rond-point de la gare routière, théâtre d'altercations entre chauffeurs de moto-taxi et travailleurs de la gare routière.

Selon plusieurs sources concordantes trouvées sur place, une « provocation » des chauffeurs de moto-taxi serait à l'origine de cette bagarre rangée entre ces deux corporations.

« Ce matin, des chauffeurs de moto-taxi ont fait irruption ici et ont décidé de fermer la route avec des barricades, mettant en péril notre gain journalier », a expliqué un coxer à APA sous le couvert de l'anonymat.

« Ce geste de leur part ne nous a pas plu, on a alors décidé de riposter et il s'en est suivi une bagarre entre nous. Ils ont cassé quelques vitres de nos camions et nous on a riposté en mettant le feu à quelques unes de leurs motos », a ajouté la même source.

Plus tôt dans la matinée, des manifestations d'humeur des chauffeurs de moto-taxi étaient visibles dans les rues de Bouaké pour disent-ils protester contre de nouvelles mesures disciplinaires instaurées par le préfet de (...)

Lire la suite sur APA


Bouaké moto-taxi



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Magazine