Des clubs ivoiriens disent non au retrait de l'organisation de la CAN 2021 à la Côte d'Ivoire

  • Source: APA
  • Date: mer. 12 déc. 2018
  • Visites: 469
  • Commentaires: 0
Des dirigeants de clubs ivoiriens de football se sont opposés mercredi à Abidjan, à l'intention de la Confédération africaine de football ( CAF) de retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations ( CAN 2021) à la Côte d'Ivoire, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Ces patrons de clubs ivoiriens ont exprimé cette position au terme d'une réunion d'informations avec le président de la Fédération ivoirienne de Football ( FIF),  Sidy Diallo et le  président du Comité d'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2021 ( COCAN), Lambert Feh Kessé.

 « Nous sommes là ce matin sur convocation de la FIF pour parler de la CAN que la CAF veut nous retirer. On ne peut pas nous la retirer de cette manière. Nous voulons comprendre. S'il y a des choses à améliorer, qu'on nous le dise mais,  on ne peut pas nous retirer l'organisation de la CAN 2021», a Confié Ginette Ross, la présidente de Issia Wazi ( Ligue 2)  à APA, assurant que nous mènerons les démarches pour pouvoir conserver cette CAN.

 « C'est une humiliation et une déception pour pour nous  de voir qu'on veut nous retirer l'organisation de cette CAN », s'est offusqué à son tour, Hervé Siaba,  dirigeant du club Efym ( Ligue 2). 

« Nous ne pouvons pas accepter qu'on nous retire l'organisation de cette compétition. Il ne faut pas bafouer l'honneur de notre pays. On ne peut pas nous retirer l'organisation à deux ans de la compétition sous prétexte qu'on ne sera pas prêt», a poursuivi M. Siaba à APA, ajoutant que le comité exécutif de la FIF va décider après avoir écouté les clubs ivoiriens.

 « Jamais, nous n'avons été contactés par la CAF pour pour nous informer de cette intention de nous retirer l'organisation. Le président du COCAN, Feh Kessé, nous a expliqué lors de cette réunion que tous les travaux entrepris se poursuivent normalement. Il a confirmé qu'on sera prêt pour cette compétition en 2021», a indiqué pour sa part Mamadou Dia, un autre responsable de club.

 Le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, n'a pas souhaité s'exprimer devant la presse au terme de cette rencontre avec les clubs de football promettant toutefois que son institution fera une déclaration incessamment. Sept clubs sur 14 de la ligue 1, 14 clubs sur 27 de la ligue 2, 24 clubs sur 38 de la ligue 3 et 3 groupements d'int&eac (...)

Lire la suite sur APA



Educarriere sur Facebook