Prostitution et trafic humain : Plusieurs proxénètes arrêtées à Abengourou

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 24 sept. 2018
  • Visites: 1591
  • Commentaires: 0
Abidjan n'est pas la seule plaque tournante de la prostitution en Côte d'Ivoire. Abengourou, ville située à l'est du pays, est en train de lui ravir cette triste réputation.

La Brigade mondaine qui a pris le pari de mettre les pendules à l’heure, en nettoyant l’écurie, a mis la main sur plusieurs proxénètes et prostituées à Eliassou, village situé dans le département d’Abengourou. Les proxénètes et leurs victimes ont été, le jeudi 20 septembre 2018, présentées et remises par la suite au Commissaire Divisionnaire de police, Dosso Siaka, préfet de la préfecture de police d’Abidjan. Dans la grande salle de conférence de cette institution de la police nationale, le préfet de police d’Abidjan a félicité le commandant de la Brigade mondaine et les 11 éléments pour avoir mené, avec succès, l’opération à Eliassou. Bien avant, le commissaire Eugène Blai, commandant de la brigade, a expliqué le déroulé de cette opération qui a permis de mettre la main sur plusieurs proxénètes.

A lire aussi: Trafic d’êtres humains : Un vaste réseau démantelé par la Brigade mondaine; Une proxénète et son marabout arrêtés

A l’en croire, c’est l’une des victimes qui s’est échappée de l’étau de sa ‘’Madam’’ qui a donné l’alerte à l’un des agents de l’ambassade du Nigeria en Côte d’Ivoire. L’ambassadeur, Ibrahim Issa, qui a pris l’affaire à bras le corps, a adressé une correspondance à la Brigade mondaine, afin qu’une enquête soit menée. Déterminé à traquer les trafiquants d’êtres humains, le commissaire Eugène Blai met en scell (...)

Lire la suite sur linfodrome.com