Après les affrontements sanglants dans plusieurs quartiers : Des ''microbes'' préparent un assaut sur le CHU de Yopougon


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 24 juil. 2018
  • Visites: 3103
  • Commentaires: 0
Rien ou presque ne semble arrêter les enfants en conflit avec la loi, appelés microbes. Après la randonnée sanglante et meurtrière du jeudi 19 juillet 2018, dans les quartiers Koweït, Toits rouges et Camp militaire, ces délinquants ont, dans le viseur, le Centre hospitalier universitaire (Chu) de Yopougon où ont été internés au moins deux de leurs compagnons qui ont été gravement blessés, le jeudi dernier.

« Nous avons décidé d’aller chercher nos môgô (compagnons) qui sont au Chu. Pourquoi les surveiller dans l’hôpital. C’est pour les arrêter après. Nous disons non. De toutes les façons, les policiers qui les surveillent ne sont pas vigilants. Hier samedi (samedi 21 juillet), à 21h déjà, ils dormaient. Vendredi, on a tenté, on n’a pas pu », nous a expliqué S.A. dit Tchinguin, le dimanche 22 juillet 2018, dans les environs du centre hospitalier où il était en pleine inspection. Tchinguin a révélé qu’un groupe de microbes stationnés au niveau de Port-Bouêt 2 s’apprêtent à prendre d’assaut le Chu situé à quelques mètres. « Nous irons chercher nos camarades qui sont en traumatologie au Chu (Yopougon) », s’est-il voulu plus menaçant.

A relire: linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook