Décès de Pol Dokoui au Bénin : Son épouse et son ami racontent ses derniers moments


Pol Dokoui était en exil au Bénin.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 08 juin 2018
  • Visites: 1695
  • Commentaires: 0
L'ancien sous-directeur de Fréquence 2, Pol Dokui, est décédé hier mercredi 06 juin 2018, à Cotonou, au Bénin. Il s'était d'abord exilé au Ghana, ensuite dans ce pays, après la crise postélectorale ivoirienne en 2011. Dans un entretien accordé à Afrikipresse, hier après son décès, Reine, son épouse, explique les derniers instants du célèbre homme de radio.

«Quand j’arrivais à Cotonou, Pol était déjà dans le coma. Je suis arrivée ici (Cotonou, Ndlr) dimanche (3 juin 2018, Ndlr). Mais avant de prendre la route, j’ai pris soin de l’appeler. Je l’ai eu au téléphone. Il m’a dit qu’il se sentait de plus en plus mal. Et lorsque je suis arrivée, on m’a dit qu’il a été évacué dans une clinique. Puis après, les médecins ont fait des tests. À la suite de ceux-ci, ils ont conclu qu’il avait l’ictère (plus communément appelé jaunisse, c'est une manifestation présente dans un grand nombre de pathologies bénignes ou plus sérieuses, Ndlr)», révèle-t-elle, avant d'ajouter: «Vu son état, il a été décidé qu’on ne pouvait pas le garder dans cette clinique. Il a aussitôt été transféré au Centre national hospitalier universitaire (Cnch) de Cotonou, qui est équivalent aux Chu, en Côte d’Ivoire».

Mme Dokui révèle également que lors de son transfert, son époux souffrait beaucoup. Il était beaucoup agité et «se débattait pour sa survie…». Au Cnch, indique-t-elle, plusieurs autres analyses ont été faites, et les médecins ont révélé qu’il souffrait de plusieurs maladies à la fois, «tension, hépatite, diabète…». Puis, subitement, son état s'est aggravé. «Il a commencé à plonger dans un coma. Il était toujours dans le coma lundi (4 juin 2018) et même mardi (5 juin 2018). (…) Il était toujours dans le coma lorsque j’arrivais (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook