Campagne « Vision Zéro Accident » : Le ministre Jean-Claude Kouassi invite les entreprises à s’engager dans la lutte

  • Source: Educarriere
  • Date: lun. 30 avr. 2018
  • Visites: 264
  • Commentaires: 1

La campagne « Vision Zéro accident » pour la zone Afrique lancé à Abidjan le
jeudi 26 avril, c’est refermé le vendredi 27 avril avec de bon espoir dans la
question de la réduction des risques d’accident au travail et de maladies
professionnelles.
Pour ces deux jours de travaux et de réflexions autour du thème de la
campagne « Vision Zéro : Une nouvelle approche pour la sécurité, la santé et le
bien-être au travail », ce sont 1 400 participants qui ont été enregistrés, dont
314 entreprises, 64 partenaires (ministères et institutions de sécurité sociale)
et 28 pays. Des statistiques qui selon le Secrétaire général de l’Association
internationale de sécurité sociale (AISS), M. Hans-Horst Konkolewski démontre
clairement de l’engouement de l’Afrique d’éradiquer ce fléau dont le coût est
estimé à 4% du Produit intérieur brut au niveau mondial.
« La campagne Vision Zéro est un défi à relever par toutes les entreprises pour
le bien-être des travailleurs », a indiqué le directeur général de la Caisse
nationale de prévoyance sociale (CNPS), M. Denis Charles Kouassi.
Pour le ministre de l’emploi et de la protection sociale, M. Jean Claude Kouassi,
les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé révèlent que le taux
d’accidents liés au travail chez les travailleurs dont l’âge est compris entre 15 et
24 ans est de 40% plus élevé que chez les travailleurs de plus de 25 ans. Une
raison de plus selon lui, de s’engager davantage dans cette lutte. « L’avenir de
notre continent, qui est tributaire de l’avenir de notre jeunesse, nous engage à
prendre, dès à présent, la tête du peloton des Nations à la pointe du combat
pour préserver la santé et la sécurité des travailleuses et des travailleurs », a-t-
il déclaré, avant d’annoncer que cette campagne « marque le début d’une ère
nouvelle qui verra l’apparition d’un milieu de travail plus sûr et plus convivial,
grâce à l’adhésion des décideurs, des entreprises, des travailleuses et des
travailleurs à l’idée que les accidents et maladies liés au travail ne sont pas une
fatalité et qu’ils peuvent être évités ».

Anthony NIAMKE




Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook