Massacre d'Anonkoi-Kouté / le Gal Mangou : « Je demande pardon à la population d'Abobo »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 26 sept. 2017
  • Visites: 6658
  • Commentaires: 1
A son deuxième jour de témoignage ce mardi 26 septembre, l'ex chef d'Etat major des armées, le général Philippe Mangou, continue ses révélations sur la crise post-électorale.

Revenant sur les moments durs de la crise post-électorale, le général Philippe Mangou a confié que les fores de défense et de sécurité n'avaient pas suffisamment d'armes pour affronter les forces armées des ex-forces nouvelles. « La Côte d'Ivoire était sous embargo. On n'avait pas d'armes », a-t-il revelé. Interrogé aussitôt sur les tueries intervenues à (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Philippe Mangou Côte d'Ivoire embargo




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour