Affaire ''Frais annexes dans les établissements publics'' : La FESCI envisage des actions judiciaires contre Kandia Camara

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 19 sept. 2017
  • Visites: 3265
  • Commentaires: 5
Les actions coups de poing de la Fesci, pour déloger les élèves des salles de classe ou les empêcher d'y avoir accès devraient se poursuivre, le lundi 18 septembre 2017, dans plusieurs établissements, comme annoncé.

Les dirigeants de cette organisation l'ont fait savoir, le samedi 16 septembre 2017, à Cocody. « Rien ne peut nous arrêter. En tout cas, pas les tentatives d'intimidation. Notre marche pacifique du lundi est maintenue. Nous irons dire à la ministre Kandia Camara, que les deux frais d'inscription ne sont pas acceptés par les élèves, les étudiants et les parents », nous a confié Assi Fulgence Assi (Afa), secrétaire national de la Fesci. Celui-ci s'est également prononcé sur des actions judiciaires à son encontre, engagées par la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Menetfp).

A lire aussi: scolaire-2017-2018-comment-on-escroque-les-parents-d-eleves-dans-les-etablissements-secondaires-publics" target="_blank">Rentrée scolaire 2017-2017/ Comment les parents se font escroquer dans les établissements

« Mettre Assi Fulgence en prison peut-il résoudre le problème ? Nous pensons que non. D'ailleurs, nous envisageons des actions judiciaires contre la ministre car, des étudiants ont été tabassés dans les chambres par des forces de l'ordre, et certains ont été blessés par balles. Ils sont dans des hôpitaux », a-t-il révélé. Par ailleurs, les étudiants qui sont décidés à faire annuler les « faux frais », ont saisi l'Organisation des Nations unies pour l'Education, la Science et la Culture (Unesco), depuis le vendredi 15 septembre 2017. En effet, dans une correspondance, la Fesci a dépeint la situation de l'école ivoirienne.

A relire: police-a-cocody" target="_blank">Protestation contre les frais d'écolage/ La Fesci bouclée par la Police à Cocody

« Aujourd'hui, notre pays ne compte plus que 59 établissements publics de formation professionnelle, qui plus, sont vétustes et mal équipés. Malgré l'appui financier de l'institution que vous dirigez, (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


professionnelle Unesco marche scolaire élèves Kandia Camara Fulgence Assi Assi Fulgence Fesci Cocody Police Formation ivoirien




Educarriere sur Facebook