Crise post-électorale : « Le Commando invisible avait des canons et des mortiers », selon Guiai Bi Poin

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 31 mars 2017
  • Visites: 1592
  • Commentaires: 0
Le témoignage du général Guiai Bi Poin s'est poursuivi jeudi à La Haye dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. L'ancien commandant du CECOS a livré des informations sur le Commando invisible et sur les « ex-rebelles FAFN ».

Selon l'ancien patron du CECOS, le commando invisible était lourdement armé contrairement aux forces de défense et de sécurité (FDS) sous équipées du fait de l'embargo qui pesait sur la Côte d'Ivoire. « Oui, on voyait des canons et des mortiers circuler dans la ville. Ce n’était pas pour équiper les forces armées mais la rébellion ou le Commando invisible », a confié le général Guiai Bi Poin répondant à une question de Me Emmanuel Altit qui voulait savoir si « le Commando invisible avait-il des armes lourdes ?». A la question de savoir comment ces forces arrivaient-elles à s'équiper e (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour