Accusé d'avoir « escroqué » la FIF, Tiémoué Bakayoko explique ses choix


Tiémoué Bakayoko a définitivement choisi de porter le maillot bleu de la France au détriment de l'orange de la Côte d'Ivoire
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 27 mars 2017
  • Visites: 3474
  • Commentaires: 0
Après avoir choisi la sélection nationale de France au détriment de celle de la Côte d'Ivoire, le Franco-ivoirien Tiémoué Bakayoko a donné les raisons de son choix.

Longtemps hésitant entre les sélections de la Côte d’Ivoire et la France où il comptait déjà 13 sélections chez les Espoirs, Tiémoué Bakayoko a finalement choisi le maillot français.

En effet, dans le cadre des matches de la France contre le Luxembourg et l’Espagne, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018, Tiémoué Bakayoko, 22 ans, a répondu à la convocation de Didier Deschamps pour pallier l’absence de Paul Pogba blessé, le jeudi 16 mars 2017, en Ligue Europa avec Manchester United. Il venait ainsi de mettre fin à de longs mois d’hésitations entre la Côte d’Ivoire, son pays d’origine et la France, son pays d’adoption.

Le mercredi 16 novembre 2016, ce gaillard (1,84m pour 72kg) avait confié à L’Equipe qu’il n’avait pas encore fait son choix et qu’il lui fallait du temps pour réfléchir : « Je n’ai pas encore fait le choix entre la sélection ivoirienne ou française », a-t-il confié à L’Equipe.

Trois mois après cette sortie, le milieu de terrain de Monaco a fait un choix définitif : celui de la France. Sans entrer dans la polémique, Tiémoué Bakayoko a bien voulu donner les raisons de son choix, comme le rapporte Foot Mercato citant Téléfoot: « Didier Deschamps a eu les mots pour me donner envie de venir ici. Mais avant tout, c’était ma volonté personnelle ».

Lire aussi cet article: Après Eric Bailly, Mourinho veut un autre Ivoirien à 40 millions d'euros

Certes, l’intéressé même dit que c’est une volonté personnelle. Mais lorsqu’il déclare que « Didier Deschamps a eu les mots justes pour me donner envie de venir ici », on est en droit de se demander si les dirigeants du football ivoirien ne lui ont pas donné cette envie de venir en Côte d’Ivoire.

Pour le confrère en ligne Sportmania.ci, Tiémoué Bakayoko a tout simplement « escroqué » la FIF. Et il en a donné une longue explication. Extraits : « Mardi (Mardi 21 mars 2017 : ndlr), Sidy Diallo n’a pas pu cacher une certaine colère au moment d’évoquer la décision de Tiémoué Bakayoko de rejoindre l’équipe de France alors qu’il était attendu pour jouer avec les Eléphants. « Bakayoko nous avait pourtant donné toutes les assurances de venir avec nous (la Côte d’Ivoire, Ndlr). Il a pris des eng (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook