Kandia Camara aux enseignants : « Je ne suis pas venue pour faire de la routine »

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: vend. 16 sept. 2016
  • Visites: 2692
  • Commentaires: 1

Les 27ème rendez-du gouvernement se sont tenus le jeudi 15 septembre 2016, à l'immeuble Ciam d'Abidjan-Plateau. Invitée de la tribune, la ministre de l'Education national Mme Kandia Camara, a lors de se rendez-vous, épilogué sur les nouvelles reformes dans le secteur éducation-formation pour un système éducatif de qualité.

« La réussite pour tous dans un système scolaire de qualité ». Tel est le thème de ce 27ème rendez-vous du gouvernement animé par la ministre Kandia Camara

Face aux directeurs régionaux, enseignants et parents d'élèves, elle a pu convaincre son auditoire sur les nouvelles mesures dans le système éducatif ivoirien. 

Selon elle, l'objectif recherché par le chef de l'Etat et le Premier ministre Daniel Kablan Duncan à travers l'augmentation du nombre de semaine de cours au primaire, qui passe de 26 semaines à 34 semaines, vise à inscrire au rang des standards internationaux, le programme éducatif scolaire. 

Pour elle, le gouvernement recherche à travers les reformes la performance, l'amélioration des résultats et la qualité en ressources humaines qui sort du système éducatif en Côte d'Ivoire

Et c'est dans l'optique d'atteindre ces objectifs qu'elle a rappelé l'engagement du gouvernement dans un esprit de synergie avec les acteurs du système éducatif et des partenaires au développement, à améliorer les conditions de travail des enseignants et d'apprentissage des élèves. Ce qui impliquera selon elle, le recrutement d'enseignants et la construction des écoles et des collèges de proximité dans les années à venir. 

Aussi a-t-elle exprimé sa volonté de contribuer à la réalisation d'une école de qualité et à rompre avec les habitudes du passé. 

« Je ne suis pas venue pour faire de la routine. J'ai demandé à nos collaborateurs, que chaque année, nous devons faire un pas en avant afin de résoudre progressivement les problèmes qui minent le secteur de l'éducation-formation. Nous sommes partis d'un point zéro, pour aboutir à au moins une note de 18/20 dans les prochaines années en ce qui concerne la qualité de l'enseignement primaire et secondaire dans notre pays. C'est ce qui explique en clair les nouvelles réformes. Avec l'emploi du temps que nous proposons aujourd'hui, il est évident que nos élèves bénéficieront d'une formation intensifiée en français et dans les matières scientifiques », a-t-elle expliqué.

A l'en croire, les enseignants ne doivent pas se détourner de leur part de responsabilité dans le rôle qui leur revient. C'est pourquoi, elle les a exhortés à poursuivre sur la voie de l'excellence pour faire des enfants qui sortent du système éducatif ivoirien des produits de qualité pouvant prendre part à la construction de leur pays. « Il est possible de bâtir une école de qualité en faisant de la politique de l'école obligatoire, des principes d'équité fruit de la synergie de nos actions collectives, d'où sortira le concept de l'Ivoirien nouveau respectueux de l'ordre », a ajouté Kandia Camara.

Les ministres Affoussiata Bamba Lamine, Bakayoko Ly Ramata, Mariatou Koné et bien d'autres personnalités, ont pris part leur présence, apporté leur soutien à l'invitée de ce 27ème rendez-vous du gouvernement.

O.I




Daniel Kablan Duncan Kandia Camara Affoussiata Bamba Mariatou Koné Côte d'Ivoire Plateau Abidjan gouvernement emploi





Educarriere sur Facebook