Université FHB : le Conseil lance un appel pressant au Gouvernement pour la suspension des activités des syndicats d'étudiants sur le campus (Communiqué)

  • Source: Université FHB
  • Date: jeu. 07 juil. 2016
  • Visites: 4086
  • Commentaires: 9

Suite aux événements graves survenus au campus de l'Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB), le lundi 20 juin 2016, une session extraordinaire du Conseil de l'Université s'est tenue le mercredi 29 juin 2016 de 15h à 17h 30mn, dans la salle du Conseil, pour examiner le contexte et les faits, pour faire connaître sa position.

I. LE CONTEXTE

Pour prendre la pleine mesure desdits événements, il est important de rappeler que le vendredi 17 juin 2016, aux environs de 6h 15mn, un véhicule de type 4X 4, conduit par un agent de Police du Commissariat du 8ème Arrondissement, a percuté un étudiant handicapé, inscrit en Licence 1 de Sciences Economiques et de Gestion, du nom d'ALLABA Roland Bonaventure.
L'accident a eu lieu sur la voie passante traversant l'Université au niveau des bâtiments de l'UFR Sciences des Structures, de la Matière et Technologie (UFR-SSMT) au moment où celui-ci se rendait à un cours. 

A la demande des autorités académiques et policières, le SAMU a évacué aussitôt le blessé aux urgences du CHU de Cocody où, malgré les soins intensifs qui lui ont été administrés, il est décédé en début d'après-midi. Il faut bien noter que sa prise en charge totale a été assurée par la Police Nationale.

Eu égard à la gravité de la situation, l'Équipe de Direction de l'UFHB a tenu une réunion avec les responsables des différentes associations des étudiants le vendredi 17 juin 2016, de 10h à 13h, dans la Salle du Conseil. Après avoir déploré ce qui s'est passé, elle a informé les étudiants des démarches en cours pour apporter une assistance médicale à leur camarade. Elle a, par ailleurs, lancé un appel au calme et à la retenue.

Dès qu'elle a été informée de l'accident survenu sur le campus, Madame le Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, qui était en mission à Bamako au Mali, dans le cadre d'une conférence internationale sur le numérique dans l'enseignement supérieur en Afrique, a décidé de rentrer aussitôt au pays. 

A son arrivée, elle a conduit, dans la soirée, une forte délégation comprenant Madame le Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l'Indemnisation des Victimes, le Directeur Général de la Police, le Directeur Général Adjoint, leurs proches collaborateurs et l'Equipe de Direction de l'UFHB, au domicile des parents du défunt, afin de leur présenter les condoléances les plus attristées, de marquer la compassion et le soutien du Président de la République SEM Alassane OUATTARA, du Premier Ministre KABLAN Duncan, du Gouvernement et de toute la communauté universitaire.

Les deux ministres ont également lancé un appel au calme et à la retenue à toutes les associations d'étudiants sur les campus de toutes les universités et grandes écoles du pays.

C'est dans ce contexte que s'inscrivent les événements du lundi 20 juin 2016 qui ont eu lieu sur le campus.

II. LES FAITS

Le lundi 20 juin 2016, le Groupement pour l'Insertion des Etudiants Handicapés Physiques de Côte d'Ivoire (GIEHP-CI) a organisé une marche silencieuse pour marquer sa compassion, sa solidarité et son soutien à la mémoire d'un de ses membres, l'étudiant ALLABA Roland Bonaventure, décédé accidentellement, le Vendredi 17 juin 2016.
Madame le Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et sa collègue de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l'Indemnisation des Victimes ont été invitées à cette marche. Elles étaient accompagnées du Ministre des Sports et des Loisirs, du Conseiller du Président de la République en charge de l'Education, de la Formation, de la Recherche Scientifique et du Conseiller du Président de la République chargé de la Jeunesse. 

Partie du siège du GIEHP-CI, la marche s'est achevée sur le lieu du drame par le dépôt d'une gerbe de fleurs. A l'issue de cette marche qui s'est bien déroulée, des étudiants surexcités ont débordé le service d'ordre mis en place par les organisateurs et ont commencé à lancer des projectiles sur les autorités présentes. Lapidées, bousculées, huées et insultées, c'est au pas de course que celles-ci ont regagné la Présidence de l'Université.

Il faut souligner que Madame le Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et le Ministre des Sports et des Loisirs ont échappé de justesse au lynchage, grâce à la vigilance et à la dextérité de leurs gardes de corps et de certains étudiants. 

Face à cette situation préoccupante, le Conseil de l'UFHB, au cours de la session extraordinaire du 29 juin 2016, après avoir délibéré, a adopté la position ci-après :

III. LA POSITION DU CONSEIL DE l'UNIVERSITÉ

1. Le Conseil condamne avec fermeté la violence exercée sur les autorités ministérielles ;

2. Le Conseil exprime sa compassion et sa solidarité auxdites autorités ;

3. Le Conseil exhorte l'Equipe de Direction à prendre les mesures nécessaires à l'identification des étudiants aux différentes entrées de l'Université ;

4. Le Conseil lance un appel pressant au Gouvernement pour :
1- Suspendre toutes les activités des syndicats d'étudiants sur le campus, 

2- Maintenir les forces de police sur l'espace universitaire jusqu'à nouvel 
ordre et leur donner un mandat clair et précis pour la réalisation de leur 
mission de sécurisation ;

3- Achever les travaux de construction de la clôture de l'Université ;

4- Équiper l'espace universitaire de caméras de vidéosurveillance.


Fait à Abidjan, le 29 juin 2016

Pour le Conseil et Par Ordre
Le Vice-Président chargé de la Planification, 
de la Programmation et des Relations Extérieures

Prof. ATTA Koffi Lazare




Université Félix Houphouët-Boigny CHU de Cocody Duncan Côte d'Ivoire Abidjan Mali Afrique Gouvernement SAMU police identification accident



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour