Eliminatoires CAN 2017 : La Côte d'Ivoire fait match nul face au Soudan (1-1)

  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: mar. 29 mars 2016
  • Visites: 2258
  • Commentaires: 0
La Côte d'Ivoire a obtenu le nul (1-1) ce mardi, face au Soudan, dans le cadre de la 4è journée des éliminatoires de la CAN 2017. Un résultat qui transporte les Eléphants aux portes du Gabon qu'il faudra attendre septembre pour ouvrir.

Les Eléphants gardent la main dans le groupe I. Vainqueur, vendredi dernier, lors de la première opposition avec son concurrent le plus sérieux du groupe, la Côte d’Ivoire a offert un retour plus entrainant à Omdurman. Plus présent et plus agressif, les Eléphants obtiennent la première occasion. Ousmane Viera, à son aise, adresse une tête qui ne peut être que déviée en corner par Akram Elhadi. Deux minutes plus tard, les Faucons du Désert sont moins alertes. Si le centre sans grand application de Constant Djakpa affole le nid des rapaces, Max Gradel dans la surface a le contrôle parfait et la frappe exacte pour tromper Akram, qui l’avait contrarié à Abidjan (0-1, 18è). Une prise en main de la partie qui ne met pas les hommes de Michel Dussuyer à l’abri des assauts des hommes de Mohamed Abdalla. Les approximations de la défense ivoirienne offrent des opportunités au Soudan. Si Serge N’Guessan, dans les buts désertés par Gbohouo, réussit miraculeusement à repousser du pied la tentative de Bakri Abdelgadir, celle de Mohamed Tahir, face à une défense hypnotisée, trouve le cadre ivoirien (1-1, 31è).

 

Au retour des vestiaires, les Faucons déploient leurs ailes et amorcent la révolution. A la 62è, la Côte d’Ivoire passe deux fois par le feu. Si la frappe de Nazar Hamed ricoche sur le pied heureux d’Eric Bailly, celle de Bakri Abdelgadir se dérobe des cadres de Sylvain Gbohouo, bien heureux. En délicatesse avec son physique, Max Gradel, cède sa place à GiovannI Sio, qui ne sera pas d’un grand apport. Le show, c’est plutôt Gervinho qui en fait montre. Mais jamais, le capitaine des Eléphants ne remportera son duel, pour cette fois. Auteur du seul but du 25 mars, l’ex-Romain bute à trois reprises sur Akram Elhadi  (73è, 74è puis 90è).  Une dernière action faisait suite à l’ultime action du Soudan. Esseulé dans la défense ivoirienne, Mohamed Hamed voit sa tête à bout portant, ricocher sur les gants fermes de Sylvain Gbohouo, l’autre visage d’un match qui n’échappera pas à la Côte d’Ivoire. Un nul dans l’adversité qui permet aux Eléphants de prendre les commandes de la course à la CAN 2017, dans le groupe I. En septembre, les hommes du Dussuyer devront confirmer face à la Sierra Leone, qui semble dans les cordes du tenant du titre.

Patrick GUITEY




Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook