Exploitation minière : le gouvernement publie les résultats de l'exercice 2015 en hausse de 24% et annonce des perspectives positives malgré la baisse des cours


(Photo d'archives)
  • Source: gouv.ci
  • Date: jeu. 10 mars 2016
  • Visites: 1875
  • Commentaires: 0
Le Conseil des ministres de ce mercredi 9 mars a adopté une communication du ministère de l'Industrie et des Mines relative au bilan du secteur minier au titre de l'année 2015 et aux perspectives dans ce secteur.

Selon le Porte-parole du Gouvernement, Bruno Koné qui a rendu public les grandes tendances du développement minier de la Côte d'Ivoire, ce bilan au titre de l'année 2015 est marqué de façon générale par la chute importante des cours de l'ensemble des produits miniers. De façon globale, le chiffre d'affaires du secteur minier en 2015 s'est élevé à 479 milliards de francs CFA, contre 385 milliards de francs CFA en 2014, soit une hausse de 24%, avec près de 6 600 emplois directs et 18 000 emplois indirects créés pour 77 milliards de francs CFA d'investissements réalisés dans l'exploration et l'exploitation minières, a rapporté le Porte-parole du Gouvernement.


Malgré la baisse des cours au niveau global, la production industrielle d'or se démarque avec une constante progression, passant de 20 tonnes en 2014 à 23,5 tonnes en 2015. 

“S'agissant du manganèse, le niveau de production est passé de 120 496 tonnes en 2012 à 362 000 tonnes en 2014, avant de chuter à 263 178 tonnes en 2015, soit une baisse d'environ 23%, qui s'explique essentiellement par la chute des cours du manganèse”, a précisé le ministre de l'Economie numérique et de la Poste

Ces résultats, a poursuivi Bruno Koné, concernent douze (12) exploitations minières industrielles en production au 31 décembre 2015, dont huit (8) pour l'or et quatre (4) pour le manganèse. 

Quant aux permis de recherches, quarante-cinq (45) nouveaux ont été octroyés pour l'exploration minière en 2015, portant le nombre total de ces permis à 171, dont 136 pour l'or à fin décembre 2015. 

A en croire le ministre Bruno Koné, ces permis de recherche ont abouti à six (6) autorisations d'exploitation minière semi-industrielle dont deux pour l'or et quatre (4) pour le diamant. L'activité diamantifère, qui a repris depuis avril 2014, a été marquée au cours de l'année 2015 par 13 exportations de lots de diamants portant sur 13 936 carats, a renchéri le Porte-parole du Gouvernement.

“Aussi, il convient de noter qu'en dépit de la baisse des cours, les perspectives du secteur minier en Côte d'Ivoire sont favorables”, a tempéré le ministre de l'Economie numérique et de la Poste, ajoutant que deux nouvelles mines d'or et une nouvelle mine de manganèse sont en cours de construction à Sissingué (Tengrela), à Aféma (Aboisso) et à Lagnonkaha (Korhogo). 

En outre, un certain nombre de projets de recherche minière, tels que le projet de développement du gisement d'or d'Angovia (Bouaflé), ont atteint un niveau très avancé dans leur mise en œuvre, avec de fortes potentialités au plan de la production pour les années à venir, a-t-il conclu.




Bruno Koné Côte d'Ivoire Korhogo Aboisso Gouvernement emplois Conseil des ministres Poste



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour