Election FIF : Bonaventure Kalou tacle Sidy Diallo


(Photo d'archives)
  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: vend. 12 fév. 2016
  • Visites: 4973
  • Commentaires: 1
Bonaventure Kalou réagit aux récents propos de Sidy Diallo à l'endroit de Jacques Anouma et de Roger Ouégnin. L'ex-capitaine des Eléphants de Côte d'Ivoire suggère au candidat unique à l'élection à la Fif de mettre de l'eau dans son vin.

Choqué, Bonaventure Kalou n'est pas resté de marbre après la sortie de Sidy Diallo du mardi dernier. Questionné sur le football ivoirien et son avenir, l'ex-parisien est revenu sur les propos de Sidy Diallo tenus le mardi dernier, dans le cadre du lancement de sa campagne pour l'élection à la présidence de la Fif. « Ce genre de sortie n'honore pas Sidy Diallo et son équipe. Il faut qu'il mette beaucoup d'eau dans son vin. Parce que nous qui avons joué  à l'époque de Jacques Anouma, nous savons son apport dans l'évolution du football ivoirien. Parler de lui en ces termes peu respectueux, ce n'est pas normal. C'est la même chose pour Me Roger Ouégnin. On peut l'aimer comme ne pas l'aimé, mais lorsqu'on parle de football, c'est quelqu'un qui a su faire de l'ASEC Mimosas, un club quasi-professionnel. Ce sont des modèles et non de vulgaires dirigeants », nous-a-t-il confié.

“Sidy doit avoir du respect“

Après avoir marqué sa surprise, Bonaventure conseille à Sidy Diallo du respect et de la retenue dans une élection pour laquelle il est finalement candidat unique. « Quand on est président et de surcroît candidat unique à une élection, en 2016, il faut avoir des propos mesurés en tant que responsable. Il l'a dit dans son speech mardi, que les présidents de club qui le suivent sont les bons et les autres, les mauvais. Est-on mauvais parce qu'on apporte de la contradiction ou qu'on exprime son désaccord sur certains sujets ? Je ne pense pas. Si aujourd'hui, par un concours de circonstance, la voie s'est dégagée et qu'il est devenu président de la Fif, il faut qu'il ait beaucoup de respect pour ceux qui ont mis les bases pour qu'il gagne, comme il le dit », a conclu le très réservé Bonaventure Kalou visiblement pas d'avis avec Sidy Diallo qu'il avait soutenu en 2011.

Patrick GUITEY




Côte d'Ivoire Fif football Eléphants Sidy Diallo Jacques Anouma Bonaventure Kalou Roger Ouégnin ASEC Mimosas concours candidat ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour