Côte d'Ivoire / Blanchiment d'argent : Voici les secteurs les plus touchés ; 120 dossiers devant le parquet en 2014


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: Soir Info
  • Date: sam. 23 mai 2015
  • Visites: 2135
  • Commentaires: 1

C'est ce qu'a indiqué Adama Coulibaly, Directeur général du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'ouest (Giaba), le 21 mai 2015, à l'hôtel Président de Yamoussoukro, en marge de la 23è réunion de la commission technique de cette organisation. « Les secteurs les plus touchés concernent essentiellement les secteurs immobiliers et l'agriculture. Vous savez que notre pays est à vocation agricole. Nous avons eu des dossiers dans ce cadre sur le blanchiment à travers les grains de café et de cacao. Nous avons également eu des dossiers sur le blanchiment des capitaux par les plantations d'hévéa. Les vulnérabilités sont liées aux activités les plus porteuses. Quand vous regardez la structure économique et financière de la Côte d'Ivoire, vous pouvez deviner aisément. Mais, ce n'est pas pour autant que les secteurs qui ne sont pas au premier rang doivent être négligés. Nous avons eu par exemple un cas très important d'un vendeur de fleurs C'est dire que tous les secteurs sont à surveiller. Autant c'est une chaîne à maillons, autant les secteurs sont interdépendants », a-t-il souligné.

Sur la question, Touré Idrissa, correspondant national en Côte d'Ivoire du Giaba (président de la Cellule nationale de traitement des informations financières -Centif) a fait d'autres précisions.  Les problèmes de bonne gouvernance, la corruption et la fraude fiscale tombent sous le coup du blanchiment d'argent. « Le blanchiment a plusieurs visages. « De plus en plus, nous sommes en train de connaître la cybercriminalité, le fait des jeunes Ivoiriens, à travers l'internet qui sont devenus des professionnels (...)

Lire la suite sur Soir Info


Adama Coulibaly Côte d'Ivoire Yamoussoukro Afrique internet gouvernement café cacao corruption




Educarriere sur Facebook