« Il n'y a pas, à ce jour, de cas d'Ebola déclaré en Côte d'Ivoire » (Ministre)

  • Source: APA
  • Date: lun. 11 août 2014
  • Visites: 4419
  • Commentaires: 1
La ministre ivoirienne de la santé et de la lutte contre le Sida, Dr Raymonde Goudou Coffie a rassuré, lundi, au cours d'une conférence de presse qu'il « n'y a pas à ce jour, de cas d'Ebola déclaré en Côte d'Ivoire », alors que la maladie se montre de plus en plus menaçant dans le pays.

« Il n'y a aucun cas déclaré pour l'instant en Côte d'Ivoire », a déclaré Mme Goudou Coffie démentant des rumeurs de cas d'Ebola qui seraient détectés à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny et à Odienné dans le Nord-Ouest du pays.

Poursuivant, elle a appelé les populations à l'application stricte des mesures préventives prises par le gouvernement. En effet, le ministère de la santé et de la Lutte contre le Sida recommande de « se laver régulièrement et soigneusement les mains à l'eau et au savon, d'éviter de serrer les mains et de faire des accolades ».

Le gouvernement ivoirien a également interdit la consommation et la manipulation des rongeurs que sont notamment l'agouti, le rat, le porc-épic, le phacochère, le hérisson, le singe, l'écureuil et la chauve-souris.

«La maladie se propage surtout à partir des fluides corporels c'est-à-dire la sueur, le sang, la salive... », a ajouté Dr Raymonde Goudou Coffie à propos de la fièvre Ebola qui sévit dans plusieurs pays ouest-africains, notamment la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria.

Dans cette foulée, l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan a été fermé, dimanche, aux vols en provenance des pays touchés par le virus Ebola.

Près d'un millier de personnes sont déjà mortes des causes du virus pour lequel aucun vaccin n'est disponible. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété l'état d'urgence et appelé tous les pays du monde à prendre les mesures qui s'imposent pour contrer la propagation de la maladie.

LS/hs/APA




aéroport Félix Houphouët-Boigny aéroport international Félix Houphouët-Boigny Côte d'Ivoire Raymonde Goudou Abidjan Nigeria Guinée Sierra Leone OMS Ebola gouvernement ivoirien santé



Educarriere sur Facebook