Côte d'Ivoire : le gouvernement annonce la construction d'un port sec de plus de 300 milliards de FCFA

  • Source: APA
  • Date: sam. 05 juil. 2014
  • Visites: 3264
  • Commentaires: 0

Le gouvernement ivoirien a annoncé, vendredi, la construction d'un port sec dans le département de Ferkéssédougou (extrême nord du pays) pour un coût de plus de 300 milliards de FCFA.

L'information a été donnée par le ministère de l'intégration africaine et des ivoiriens de l'extérieur qui organise vendredi et samedi, un séminaire interne pour faire le bilan de ses actions et dégager ses perspectives.

" Je nourris l'espoir que ce séminaire nous permettra de revisiter l'ensemble de nos projets prioritaires et de nous les approprier davantage, dans une dynamique de partage d'information et de mise à niveau de l'ensemble des acteurs du ministère" a déclaré le ministre de l'intégration africaine et des ivoiriens de l'extérieur, Ally Coulibaly.

Selon lui, les assises de Grand-Bassam, la première capitale ivoirienne, devrait également "nous amener à revoir notre fonctionnement interne dans le sens de son perfectionnement et donner, ainsi, un nouveau cap pour l'accélération et, pourquoi pas, l'achèvement des actions déjà engagées".

"Je suis persuadé qu'il nous apportera beaucoup en ce qu'il nous permettra d'élaborer une stratégie correspondant à nos ambitions en matière d'intégration africaine comme d'une meilleure contribution des ivoiriens de l'extérieur au développement et à la reconstruction de notre pays, afin d'en faire une puissance émergente à l'orée de l'an 2020", a conclu Ally Coulibaly.

A propos de ces projets prioritaires, Alassane Zié Diamouténé directeur de cabinet du ministre Ally Coulibay a annoncé la "construction d'un port sec dans le département de Ferkéssédougou" pour un "coût de 302 948 719 441 FCFA".

Il a en outre ajouté que les études qui ont démarré en "octobre 2013 prendront fin en février 2015". Quant à la réalisation de ce projet, elle est prévue entre 2016 et 2018". 

M. Diamouténé a également annoncé la construction d'une usine de bio larvicides en Côte d'Ivoire. Cette usine coûtera 15 500 000 000 FCFA dont 3 720 000 000 FCFA pour la partie ivoirienne. L'étude réalisée par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est disponible. 

La construction de la maison de l'intégration africaine, l'organisation du Forum de la diaspora, le suivi de l'Accord de partenariat économique (APE), le suivi et la mise en œuvre du tarif extérieur commun (TEC) de la CEDEAO, ainsi que la construction de l'autoroute Abidjan-Lagos, la construction de la boucle ferroviaire Entente et l'interconnexion routière dans le cadre de l'Union du Fleuve Mano, sont aussi au menu des priorités du ministère de l'intégration africaine et des ivoiriens de l'extérieur.




Grand-Bassam Côte d'Ivoire économique don Abidjan Afrique projet Ally Coulibaly CEDEAO Lagos diaspora gouvernement ivoiriens partenariat développement information



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour