Partenariat : le ministère de l'Enseignement technique veut ouvrir les portes de l'Université de Yale (USA) à ses meilleurs étudiants des filières E

  • Source: CICG
  • Date: sam. 16 mars 2024
  • Visites: 1251
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 16 mars 2024- Le ministre de l'Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage, N'Guessan Koffi, se dit prêt à coconstruire avec l'Université de Yale, aux États-Unis, spécialisée dans le droit, la gestion des affaires, l'art, la médecine, l'architecture, etc., un parcours important pour permettre à ses meilleurs élèves des filières E d'y aller étudier dans des domaines qui intéressent notre économie.

Le ministre l'a dit le vendredi 15 mars 2024 à Abidjan-Cocody au président de ladite université, Peter Salovey qui, lors de sa tournée africaine, faisait une escale en Côte d'Ivoire et visitait le Lycée technique d'Abidjan.

« Notre ambition est de créer un vrai laboratoire d'excellence afin que les meilleurs élèves puissent intégrer les meilleures écoles à travers le monde, dont Yale. L'université de Yale est une opportunité pour nous », a indiqué N'Guessan Koffi.

Il a précisé que c'est après le baccalauréat que les élèves intègrent l'université. « Le lycée technique offre cette opportunité. Nous allons maintenant commencer la préparation de nos élèves à partir de la seconde, la première et la terminale pour pouvoir passer le test d'entrée à Yale. Dans trois ans, ils seront nombreux les Ivoiriens qui iront à Yale », a-t-il assuré

Mieux, s'est-il félicité, « tous ceux dont les parents gagnent moins de 35 millions de FCFA par an seront entièrement pris en charge par l'université de Yale. Il suffit d'être très bon en anglais et dans les matières scientifiques pour intégrer Yale ».

De son côté, Peter Salovey a assuré que l'Université de Yale veut étendre son partenariat avec toute l'Afrique, notamment avec la Côte d'Ivoire.

« Ce que l'université de Yale offre aux étudiants, c'est vraiment de l'éducation à différents niveaux, notamment la licence, le master et le doctorat dans différents domaines. Nous avons un réseau international dont trois écoles africaines font partie », a-t-il expliqué.

Et de poursuivre : « La Côte d'Ivoire est le premier pays francophone que je visite et je vois que le potentiel est énorme. Nous avons chez nous à l'université de Yale des spécialistes aussi bien d'Afrique anglophone que francophone dans les domaines de la musique africaine, de la conservation culturelle, de l'art. J'ai beaucoup d'espoir que le partenariat avec la Côte d'Ivoire va se développer ».

Selon lui, depuis plus de dix ans qu'il est à la tête de cette Université, le nombre d'étudiants d'origine africaine qui vont à Yale est actuellement de 213. Bientôt une *ministère du ministère se rendra à Yale pour en comprendre le fonctionnement et venir l'expliquer.

CICG




professionnelle Côte d'Ivoire monde don Abidjan Afrique éducation élèves terminal État architecture étudiants Cocody baccalauréat CICG partenariat Formation Ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour