Economie/Finance

Cherté de la vie : la Côte d'Ivoire suspend l'exportation du riz local et du sucre jusqu'au 31 décembre

post-img

Le gouvernement ivoirien a annoncé la suspension des exportations de riz local et de sucre jusqu'au 31 décembre 2023. Cette mesure vise à garantir un approvisionnement régulier du marché national et à contrer la hausse des prix, en réponse aux récentes fluctuations sur les marchés internationaux.

Le gouvernement ivoirien a pris la décision de suspendre temporairement les exportations de riz local et de sucre, avec effet immédiat depuis le 18 septembre 2023 jusqu'au 31 décembre 2023.

riz et du sucre (PH : DR)" src="https://linfodrome.com/media/article/uploads/90473-communique-1-672x1024.webp" alt="" />COMMUNIQUÉ SUSPENSION DU RIZ ET DU SUCRE (PH : DR)

Cette annonce a été faite dans un communiqué conjointement signé par le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane DIARRASSOUBA, , le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa SANOGO, ainsi que le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, KOBENAN Kouassi Adjoumani.

Lutter contre la cherté de la vie

Cette décision intervient dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie et vise à garantir un approvisionnement régulier du marché national en ces denrées essentielles.

Le gouvernement a souligné que toute violation de cette mesure d'exportation de riz local et de sucre, sous toutes leurs formes, serait passible de sanctions conformément à la loi sur la concurrence.

Suspension de l'exportation du riz te du sucre par le gouvernement ivoirien 

 Précédemment, le gouvernement ivoirien avait déjà pris des mesures pour contrôler les prix des produits de grande consommation, notamment le riz, à travers un arrêté interministériel datant du 11 septembre 2023. Cette décision fait suite à la flambée récente des prix du riz sur les marchés internationaux, impactant significativement les prix sur le marché intérieur.

Accroitre la production locale

Toutes ces mesures visent à croire la production locale (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Commerce concurrence consommation lutte Port riz production local Agriculture 2023 Adjoumani gouvernement PME Budget ivoirien cherté de la vie

Articles similaires