Cinquantenaire de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire : la contribution de l'Institut à la recherche, la formation et l'appui à la santé publique saluée

  • Source: CICG
  • Date: mer. 03 mai 2023
  • Visites: 868
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 03 mai 2023- Le directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Arsène Kobéa, a, au nom du ministre Adama Diawara, salué la contribution et les efforts de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire (IPCI) à la recherche, à la formation et à l'appui à la santé publique. C'était le mardi 02 mai 2023 à Abidjan-Cocody, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des festivités marquant le cinquantenaire de l'IPCI.

« Depuis sa création en 1972, l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire a connu, ces dernières années, un développement sans précédent qui lui a permis de devenir un organisme essentiel, non seulement en Côte d'Ivoire, mais également sur le continent africain. Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique salue ce travail », a fait savoir Arsène Kobéa.

Il a rendu un hommage particulier à la directrice de l'IPCI, Prof. Mireille Dosso, « une femme exceptionnelle » qui dirige cette structure depuis 2004, tout en souhaitant que « les acquis soient pérennisés ».

Le directeur général de la Santé, représentant son ministre, Pr Mamadou Samba, a reconnu qu'il existe une très bonne collaboration entre le ministère de la Santé et l'Institut au niveau du comité de veille pour la surveillance des maladies émergentes et l'appui à la riposte.

De son côté, le représentant-résident de l'OMS en Côte d'Ivoire, Jean-Marie Vianney Yaméogo, a adressé les félicitations de l'OMS à l'IPCI pour la place primordiale qu'il occupe dans la lutte contre la maladie au niveau national et international.

« L'OMS a identifié l'IPCI comme le laboratoire de référence sous-régionale, et lui a conféré la qualité de membre des réseaux de Laboratoires de référence et de Centres collaborateurs de l'OMS depuis plus de 20 ans. L'IPCI est aussi le laboratoire de référence régionale de l'OMS pour la rougeole pour les pays de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique Centrale. Il apporte, à ce titre, un appui solide au programme d'élimination mondiale de la rougeole. L'OMS reconnaît aussi l'IPCI comme le laboratoire de référence interpays pour l'élimination de la poliomyélite et est aussi membre du réseau mondial OMS de surveillance de la grippe ou Global Influenza Surveillance Network (GISN) », a-t-il affirmé.

Ce cinquantenaire est organisé du 02 au 06 mai 2023 sous le thème « l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire, 50 ans au service de la population : défis et innovation ». Il est célébré autour d'un colloque scientifique, d'une journée portes-ouvertes et d'une journée sportive.

Créé en 1972, l'IPCI est chargé, entre autres, de l'étude des maladies transmissibles et immunitaires de l'homme. Il pratique aussi des études et la recherche des substances naturelles utilisables à des fins médicales et pharmaceutiques, la prévention et la prophylaxie de ces maladies en collaboration avec les services de santé et tous les utilisateurs des produits de la recherche médicale.

Source : CICG




Côte d'Ivoire Enseignement supérieur service lutte Abidjan Afrique innovation 2023 Mamadou Samba Adama Diawara Cocody OMS CICG développement formation grippe permis santé



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour