Programme national de stage, d'apprentissage et de reconversion 2022-2023 : des élèves et étudiants saluent l'initiative gouvernementale

  • Source: CICG
  • Date: mar. 25 oct. 2022
  • Visites: 948
  • Commentaires: 12
Prévu pour répondre au problème de stages de qualification ou de validation des diplômes en vue d'une insertion professionnelle des jeunes, le Programme national de stage, d'apprentissage et de reconversion 2022-2023 a été officiellement lancé par le Premier Ministre, Patrick Achi, le lundi 24 octobre 2022 à Abidjan-Treichville.

La cérémonie a été marquée par la signature d'une convention entre l'Agence emploi jeune (AEJ) et 11 entreprises publiques et privées en vue d'accompagner le Programme national de stage, d'apprentissage et de reconversion 2022-2023. 10 autres entreprises ayant décidé d'accompagner le gouvernement dans l'insertion professionnelle des jeunes ont reçu une attestation d'honneur en guise de félicitations.

Affoué Evelyne Kouassi, titulaire d'un BTS, a bénéficié d'un programme de stage et travaille en tant que conseiller clientèle au Premier Centre de Contact (PCC) ivoirien.

« Mon stage en entreprise grâce à l'AEJ a débouché sur un Contrat à durée déterminée (CDD). Et aujourd'hui, je suis en Contrat à durée indéterminée (CDI) », a-t-elle témoigné.

Nadia O. Yrogbo est en master 1 en Communication à l'Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) : « Ces opportunités de stages sont bien réelles. J'encourage mes amis étudiants et diplômés à s'inscrire sur le site de l'Agence emploi jeune. Ce sont des stages qui se déroulent bien. J'ai bénéficié deux fois de stages grâce à l'AEJ. Actuellement, je suis un stage pour six mois depuis trois semaines à l'administration de criminologie à l'UFHB. ».

Samira Houphouët, étudiante en 2ème année de BTS en Réseau, informatique Télécommunication, est heureuse: « Après l'obtention du BTS, c'est difficile de trouver des stages pour valider l'admissibilité. Aujourd'hui, je suis venue à cette cérémonie pour en savoir davantage sur les opportunités de stage. Cette initiative est la preuve que le gouvernement veille à garantir aux jeunes diplômés ivoiriens des stages dans des entreprises et dans de meilleures conditions. Je suis très contente car cela montre que le gouvernement nous encourage et nous soutient dans notre formation. Il nous appartient à nous, bénéficiaires, de beaucoup travailler pour mériter cette aide », a soutenu la jeune Samira.

Quant à Abdoulaye Oumaro, il vient d'être admissible au BTS en Informatique Développeur d'Application (IDA).

« Le stage va m'aider à acquérir des connaissances pour la préparation de la soutenance du BTS. Nous remercions le Premier Ministre, ainsi que le ministre en charge de l'Insertion professionnelle pour le bon déroulement de toutes ces initiatives ».

Pour lui, l'AEJ constitue un espoir pour la jeunesse, car c'est à travers elle que de milliers de jeunes arrivent à trouver un emploi, des stages écoles, des stages pré-emplois et de qualification.

« C'est une initiative à saluer. Nous remercions le Président de la République et le Premier Ministre pour tous les programmes qu'ils mettent à notre disposition », a-t-il affirmé.




Université Félix Houphouët-Boigny professionnelle client Patrick Achi AEJ Abidjan Treichville BTS gouvernement emplois stages ivoiriens formation



Educarriere sur Facebook