L'école de la deuxième chance : un programme ambitieux pour l'insertion professionnelle d'un million de jeunes d'ici 2030

  • Source: CICG
  • Date: lun. 25 juil. 2022
  • Visites: 641
  • Commentaires: 0
L'emploi des jeunes et des femmes est la deuxième priorité de l'action gouvernementale pour l'année 2022. « L'école de la deuxième chance » fait partie des réponses que le gouvernement apporte à cette problématique. Elle permet à des jeunes motivés, sans diplôme ni qualification professionnelle, d'acquérir des aptitudes et compétences pour construire leur projet d'insertion sociale et professionnelle.

Après une première cohorte constituée de 160 jeunes, le ministère de l'Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage, le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l'Insertion professionnelle et du service civique et leurs partenaires ont lancé, le 12 juillet 2022, le recrutement de 350 jeunes qui seront formés aux métiers de la grande distribution.

L'objectif général est de former 500 jeunes dans les métiers de la grande distribution avec l'appui des professionnels du secteur. Ces jeunes vont répondre aux besoins quantitatifs et qualitatifs en ressources humaines des entreprises confrontées au manque d'une main-d'œuvre formée pour accompagner le développement du secteur de la grande distribution.

Ces différents recrutements interviennent dans le cadre de l'École de la deuxième chance (E2C), un programme initié par le gouvernement ivoirien pour résorber un stock de personnes sans emploi ou mal insérées.

La phase pilote du projet E2C a démarré en novembre 2021. La formation dure au plus 12 mois. Pour la qualification initiale, sont concernés les femmes et les hommes âgés de 16 à 35 ans. Pour la requalification et la reconversion, il n'y a pas de limite d'âge.

L'École de la deuxième chance figure au nombre des grands chantiers du Programme Social du Gouvernement (PSGouv). Ce programme vise à l'horizon 2030 à traiter un stock d'un million de personnes sans emploi ou mal insérés, avec un objectif intermédiaire de quatre cent mille (400 000) dans le cadre de la mise en œuvre du PSGouv 2 sur la période 2021-2024. Il comprend deux volets importants : la formation par apprentissage de 200 000 personnes en quête de qualification et d'insertion et la formation de 200 000 personnes en quête de qualification et d'insertion à travers des formations qualifiantes de courte durée.

Ainsi, dans le cadre du Contrat de Désendettement et de développement (C2D), un projet de formation par apprentissage d'environ 6 000 apprenants est en cours de réalisation. 2 032 jeunes ont été déjà sélectionnés pour la première vague et 4000 autres à partir de juillet 2022. Tandis que 18 000 jeunes bénéficieront de formations qualifiantes et par apprentissage dans le cadre du Projet Emploi Jeune et Développement des Compétences (PEJEDEC).

L'École de la deuxième chance c'est aussi la certification à partir d'octobre 2022 de 1 500 maîtres artisans. Ce sont au total 10 000 maîtres artisans issus du secteur productif qui verront leurs capacités renforcées.

Dans le département de Botro par exemple, il est prévu la formation de 4 500 personnes en quête de qualification et d'insertion aux métiers ruraux. Il faut aussi souligner la certification des compétences professionnelles de 3 000 travailleurs par la validation des acquis.

La dynamique de cette École tourne autour de trois axes. Il s'agit de la formation sur les métiers correspondants aux besoins du secteur productif ; de la mise en stage pratique / apprentissage des apprenants chez des professionnels et de l'appui à l'insertion, afin d'assurer un accompagnement individualisé des jeunes formés et de mettre en place un fonds de garantie d'insertion auprès des institutions financières.

Ce programme porte sur un montant de plus 195 milliards de FCFA sur la période 2022-2024.




professionnelle certification Botro Gouvernement emploi stage PEJEDEC PSGouv développement recrutement Formation ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour