Grave accident mortel à Cocody-Angré / Les Sapeurs-pompiers en colère : « Combien de temps encore des inconscients vont-ils mettre un terme à la vie d'honnêtes citoyens paisibles. »


Affligé par ce drame, les sapeurs-pompiers de Côte d’Ivoire, ont exprimé leurs inquiétudes quant à la résurgence de ce genre de drame à Abidjan.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 24 mai 2020
  • Visites: 1497
  • Commentaires: 0
La mort Koffy Elpherge Guillain, directeur général d'entreprise, de son épouse madame Koffy née Adonis Laurence, professeur en pédiatrie et de leur fils Koffy Emmanuel Elpherge des suites d'u grave accident de la route qui s'est produit tôt dans la matinée du samedi 23 mai 2020, à Cocody- Angré, cité « SOLEIL 2 », a fait sortir le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) de ses gonds. Affligé par ce drame, les sapeurs-pompiers de Côte d'Ivoire, ont exprimé leurs inquiétudes quant à la résurgence de ce genre de drame à Abidjan. Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le Gspm condamne avec la dernière énergie ce genre d'accidents dû en général à l'inconscience des conducteurs de véhicules. Ci-dessous l'intégralité du message :

Aujourd'hui 23 mai 2020, nous observons avec consternation la mort tragique de trois membres d'une même famille. Mort consécutive à la perte de contrôle d'un véhicule conduit par un jeune homme à Angré.

Ces morts de trop nous interpellent sur les nombreux cas d'inconduite et de négligence au volant, endeuillant de nombreuses familles, meurtrissant et bouleversant des vies.

Nous sapeurs-pompiers sommes tous les jours confrontés à ces spectacles macabres et complètement désarmés face à la détresse des familles et des proches. Pourtant bon nombre de ces cas sont évitables avec un peu de sagesse, de courtoisie, de civisme, de bonne conscience et de tempérance.

Il y a quelques jours, mardi 12 mai, après GESCO, au pk 24 un camion remorque défonce des barrages et des balisages effectués par le GSPM et la Gendarmerie pour la prise en charge d'un grave accident, percutant un militaire du GSPM, lui occasionnant une perte de connaissance et une grave hémorragie interne.

Hier Vendredi 22 mai, un groupe de jeunes soit disant étudiants, force le passage avec leur véhicule sur la voie express d'Abobo, monte sur le pied d'un pompier qui conditionnait une dame d'un certain âge victime d'un grave accident avec fracture des deux fémurs, et prend la fuite.

Combien sont-ils ces anonymes, arrachés à l'affection des leurs dans des conditions aussi tragiques que celle de ce matin ?

Combien de temps encore des inconscients vont-ils mettre un terme à la vie d'honnêtes citoyens paisibles.

Combien de temps encore nos jeunes vont- (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Abidjan Cocody Abobo Facebook GSPM sapeurs-pompiers accident




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour