Fête du Travail : le premier ministre Amadou Gon Coulibaly réaffirme l'engagement du gouvernement aux côtés des travailleurs

  • Source: CICG
  • Date: vend. 01 mai 2020
  • Visites: 317
  • Commentaires: 0
Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a réaffirmé, à la faveur de la célébration de la Fête du Travail, le vendredi 1er mai 2020 à Abidjan, l'engagement du gouvernement à renforcer ses actions en faveur des travailleurs.

« La tenue de cette rencontre commémorative de la Fête du Travail, malgré le contexte particulier lié à la pandémie à Coronavirus, est la manifestation de l'attachement du gouvernement au dialogue avec les forces vives de la nation, socle de notre développement économique et social », a dit Amadou Gon Coulibaly.

Et d'ajouter « Aujourd'hui, l'urgence est relative à la préservation de la santé des populations, au soutien à apporter aux plus vulnérables et à la mise en place d'outils pour soutenir notre économie et garantir sa relance, en sauvegardant les entreprises et les emplois ».

Face à la situation, a poursuivi le Premier Ministre, le gouvernement a apporté des réponses, à travers le Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire évalué à 1 700 milliards de FCFA. Ce Plan comprend un Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises, doté d'une enveloppe de 100 milliards de FCFA et un Fonds de soutien aux Petites et Moyennes Entreprises, doté d'une enveloppe de 150 milliards de FCFA.

Il a rappelé les nombreuses mesures prises par le gouvernement pour assurer la relance économique, en préservant l'outil de production et les emplois. Ce sont, entre autres, la suspension des contrôles fiscaux, le report du paiement des impôts et taxes dus à l'Etat sur une période de trois mois et l'annulation des pénalités de retard dans le cadre de l'exécution des marchés et commandes publics.

Selon le Chef du gouvernement, depuis le 23 avril dernier, ce sont 177 198 ménages impactés qui bénéficient d'une aide d'un montant de 13,3 milliards de FCFA, dans le cadre du volet social du Plan.

La célébration de la Fête du Travail était plutôt une rencontre tripartite entre les Centrales syndicales, le Patronat et le gouvernement. Elle a réuni la Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI), les Centrales syndicales Humanisme, Union Nationale des Travailleurs Sociaux de Côte d'Ivoire (UNATR-CI), Fédération des Syndicats Autonomes de Côte d'Ivoire (FESACI), Dignité et Union Générale des Travailleurs de Côte d'Ivoire (UGTCI).




Amadou Gon Coulibaly Côte d'Ivoire Abidjan CGECI gouvernement emplois Coronavirus



Educarriere sur Facebook