Action sociale : Le Lycée Jean-Mermoz d'Abidjan vient en aide à une Ong ivoirienne de lutte contre les violences faites aux jeunes filles

  • Source: Educarriere
  • Date: jeu. 23 janv. 2020
  • Visites: 615
  • Commentaires: 0

L'Ong CAVOEQUIVA, centre d'hébergement qui mène des actions à destination de jeunes filles victimes de violence ou d'exploitation, a reçu ce jeudi 23 janvier, une enveloppe de plus de deux millions de franc CFA (2 996 000 FCFA) et des vivres de la part du Lycée international Jean-Mermoz (LIJM) d'Abidjan dans le cadre de son action solidaire dénommée « Les Foulées de Mermoz courent plus loin », née d'une autre action appelée « Foulées de Mermoz ».

En effet, aux dires du Conseiller principal d'éducation de LIJM, M. Benjamin PAGES, cette initiative (Les foulées de Mermoz) est une course solidaire à laquelle tous les élèves du Lycée participent. Cet évènement permet à l'ensemble de la communauté scolaire de s'investir dans une action de solidarité et de collecter chaque année une somme approchant 10 millions de francs CFA destinée à des associations ivoiriennes œuvrant dans le milieu médical ou de l'enfance. Cette somme est récoltée directement par les élèves, après que ces derniers aient trouvé des parrains qui leur auront donné une somme plus ou moins importante en fonction de la distance courue. Et plus la distance est longue plus la somme récoltée est importante.

Ainsi, à l'occasion du Marathon international d'Abidjan, qui s'est tenu le 15 novembre 2019, 60 élèves du LIJM accompagnés de quelques professeurs et de 10 jeunes filles de l'Ong CAVOEQUIVA, ont participé à la course du 10 Km.

« Nous avons l'ambition chaque année d'augmenter le nombre de participant. L'année dernière, nous étions 45 à participer, cette année, nous étions 85 au total. On espère doubler l'année prochaine pour qu'il y ait encore plus de monde et plus d'argent à récolter pour une association », explique M. PAGES. « Cela nous permet d'avoir aussi d'autres rapport avec nos élèves en tant que personnel de l'établissement, de sortir strictement du cadre scolaire et de rentrer dans la transmission des valeurs plutôt que le savoir », ajoute-t-il.

Pour l'Ong CAVOEQUIVA dont le choix a été fait par les élèves pour la deuxième édition de cet évènement, s'est dite heureuse pour ces dons qui leur ont été offert dans le cadre de cette action solidaire. Ces dons, selon M. Lucas Hermann Goué, chargé de programme protection au sein de ladite association, va leur permettre de poursuivre davantage leurs actions envers ses jeunes filles victimes de maltraitance en leur offrant le meilleur pour leur avenir.

Anthony NIAMKE




Abidjan franc CFA



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour