Riziculture en Côte d'Ivoire : L'Etat et SOLEVO affûtent leurs armes pour parvenir à l'autosuffisance (SARA 2019)

  • Source: Voodoo
  • Date: jeu. 05 déc. 2019
  • Visites: 1214
  • Commentaires: 0

« La Côte d'Ivoire en route vers l'autosuffisance en riz - Quels défis pour y parvenir ? », c'est autour de cette thématique que l'entreprise SOLEVO a convié tous les acteurs de la filière riz à une conférence, qui a eu pour cadre la salle « Café » lors du 8ème jour du SARA.

Pendant plus de trois heures d'horloge, l'ensemble des acteurs de la chaîne des valeurs que sont les riziculteurs, les partenaires du monde agricole, les partenaires financiers, ont échangé sur les défis liés au développement de la filière riz en Côte d'Ivoire

Marc Desenfant, directeur général de SOLEVO Côte d'Ivoire initiateur de cette conférence a justifié la tenue de cette rencontre. « La grande ambition pour la Côte d'Ivoire est d'être autosuffisante en riz. Il n'y a donc plus de temps à perdre. Demain se prépare aujourd'hui et doit se préparer ensemble avec la contribution soutenue de tous les acteurs de la chaîne des valeurs », a-t-il insisté.

Cette rencontre a eu lieu sous le parrainage du ministère de la Promotion de la Riziculture. Aussi, le directeur de cabinet, Apporture Kouakou s'est-il félicité de cette initiative. « Notre pays dispose de tous les atouts pour atteindre cet objectif. En effet, elle possède plus d'un million et demi d'hectares de terres rizi-cultivables et cela en condition pluviale, inondée et irriguée. Elle possède également des ressources en eau abondante et un environnement macroéconomique et institutionnel satisfaisant », a-t-il affirmé.

Le ministère de la Promotion de la Riziculture est chargé de la mise en œuvre et du suivi de la politique du gouvernement en matière de promotion de la riziculture en Côte d'Ivoire. A ce titre, il supervise la mise en œuvre de la Stratégie Nationale du Développement de la Riziculture (SNDR) adopté en février 2012 et dont l'objectif est de satisfaire durablement la couverture totale des besoins nationaux de consommation en riz en quantité et en qualité, puis de dégager le surplus pour l'exportation.

La SNDR adoptée pour la période 2012-2020, a boosté cette filière puisque la production en riz est passée de 500.000 tonnes en 2011 à plus de 1,5 millions de tonnes actuellement.

L'engagement prioritaire du ministre Gaoussou Touré est d'œuvrer à ce que la Côte d'Ivoire soit autosuffisante en 2025 et qu'à l'horizon 2030, elle fasse partie des exportateurs mondiaux de riz puisque la Chine qui est devenue en 2018-2019, le premier fournisseur de la Côte d'Ivoire aura des difficultés en 2020 à satisfaire cette demande.

Cette rencontre d'échanges a permis de faire le diagnostic de cette filière qui reste vitale pour l'Etat ivoirien en passant au peigne fin la politique de développement de la riziculture en Côte d'Ivoire. Le ministère qui est en charge de cette politique a donné les orientations, l'agence d'exécution qui est l'ADERIZ a donné des actions pratiques qui ont été identifiées, notamment le rôle joué par le secteur privé à travers une contractualisation et justement, SOLEVO, l'un des partenaires techniques de ce secteur privé vient de montrer la mise en œuvre de ce qui est de l'ensemble des actions qui sont censées apporter une solution.

L'entreprise SOLEVO implantée en Côte d'Ivoire depuis plus de 70 ans est spécialisée dans l'élaboration d'engrais, de semences et de produits de protection des cultures pour le coton, le cacao, le riz, la banane et la canne à sucre. Cette entreprise a initié dans le cadre de la politique d'autosuffisance en riz, KATANA Rice qui est un projet de développement du riz local du bassin rizicole de Korhogo, au nord de la Côte d'Ivoire. Ce projet pour l'année 2019 a été initié avec la SOCOMCI.

 

Hervé Koutouan




Gaoussou Touré Côte d'Ivoire Korhogo Chine SARA gouvernement coton ADERIZ Café cacao développement



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour