Gervinho fait le grand déballage : « L'heure de la retraite n'a pas encore sonné pour moi », « On a droit à un minimum de respect »


Yao Kouassi Gervais espère toujours que le sélectionneur Kamara Ibrahim l’appellera en sélection nationale
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 14 nov. 2019
  • Visites: 900
  • Commentaires: 0
Invité de l'émission ''Talents d'Afrique'' de Canal+, lundi 11 novembre 2019, sur le plateau, l'international ivoirien de Parme, Yao Kouassi Gervais, a évoqué sa non sélection en équipe nationale de Côte d'Ivoire depuis novembre 2017. Gervinho fait des révélations sur ses rapports avec le sélectionneur des Éléphants, Ibrahim Kamara, et évoque sa carrière internationale. Morceaux choisis.

«Je ne dirai pas que je suis triste. Mais c'est toujours un plaisir de défendre les couleurs de son pays. Ça toujours été un honneur pour moi de porter le maillot de la Côte d'Ivoire. Je me souviens, comme si c'était hier, de ma première sélection. Je ne croyais pas tellement j'étais ému. J'ai passé plus de dix ans en sélection. J'aime ce maillot. Ces couleurs orange, blanc et vert, je les ai toujours défendues avec beaucoup de passion et d'amour. Ça reste une fierté pour moi de pouvoir défendre les couleurs de mon pays. Même de loin, je suis le supporter numéro 1 de l'équipe. Je vais revenir. »

« J'avais eu Kamara au téléphone quand il avait été nommé. J'avais apprécié son approche. Ensuite, quand je suis arrivé en Italie, il m'a appelé avant les deux derniers matches de qualification à la Coupe d'Afrique 2019. On a échangé. Il était convenu qu'il me laisse un peu de temps afin que je joue avec Parme comme je venais d'arriver. Il est ensuite revenu me voir en Italie avant le match contre la Guinée en éliminatoires de la Can. Il était prévu qu'il m'appelle pour les deux derniers matches de l'équipe avant la Can. Et il avait dit qu'il allait annoncer au groupe ma prochaine arrivée. Et depuis lors, je n'ai plus eu de ses nouvelles. »

« Je ne sais pas ce qui se passe actuellement dans l'équipe. Mais je n'ai jamais eu de problèmes avec un sélectionneur en Côte d'Ivoire, encore moins avec un coéquipier. Je ne suis pas quelqu'un qui fout le bordel dans une équipe. Je reste toujours dans mon petit coin. Mais sur le terrain, j'essaie d'être partout, de donner le meilleur de moi-même. Personnellement, je n'ai jamais eu de problèmes avec quelqu'un en sélection»

&l (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Éléphants Gervinho Ibrahim Kamara Côte d'Ivoire Afrique Guinée Canal+




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour