Tout savoir sur le métier de téléopérateur

  • Source: Educarriere
  • Date: vend. 02 août 2019
  • Visites: 1140
  • Commentaires: 1

A l'ère d'aujourd'hui, un métier sort de plus en plus du lot en termes de complément de revenu. Ce métier, nous en avons tous plus ou moins déjà entendu parler, c'est celui de téléopérateur. Cette activité, exercée à domicile, est une méthode efficace et rapide pour s'assurer un revenu mensuel correct ou simplement pour un complément de revenu s'ajoutant à un revenu existant. Les principaux avantages de ce métier sont la flexibilité du lieu de travail, des horaires, ainsi que la capacité de travailler en toute indépendance.

Pour informations, l'une des plateformes les plus qualitatives spécialisées dans cette activité est JobPhoning. Son cœur de métier consiste à mettre en relation des entreprises souhaitant lancer des campagnes de télémarketing et des téléopérateurs indépendants en recherche de missions et de clients. 

Le métier de téléopérateur

Le métier de téléopérateur vient de l'univers du télémarketing. Il s'agit concrètement d'exercer une activité commerciale ou de relation client soit dans un centre d'appel, soit dans un format d'indépendant depuis son propre domicile.

Les missions confiées à un téléopérateur indépendant n'ont pas pour vocation directe de réaliser des ventes. Plus en détails, il ne s'agit pas d'assumer le statut de commercial mais plutôt de faire de la prise de rendez-vous ou de la détection de projet, qui serviront par la suite de base à la société client pour mener à bien des démarchages commerciaux concrets, ou encore à mener des actions de relation client, de fidélisation, de SAV, etc. Ainsi, on peut donc considérer qu'un téléopérateur est un acteur majeur du processus de vente qui n'agit qu'en amont des commerciaux ou en aval. On peut même dire que son but est soit de leur préparer le terrain, soit de le solidifier par la suite en menant à bien des actions d'assistance, de SAV ou de fidélisation client.

Les missions issues de cette activité sont assez régulières, on tourne majoritairement autour des catégories suivantes :

  • Prise de rendez-vous ;
  • Détection de projet ;
  • Qualification de fichiers ;
  • Réalisation d'enquêtes ou de sondages ;
  • Création de trafic ;
  • Service client ;
  • SAV et assistance technique.

 

Quelles compétences ?

En termes de compétences, cela reste assez simple, il faut être organisé, déterminé, optimiste, pugnace et relativement patient. Étant donné que le but est d'enchaîner les appels qui s'avèrent parfois très difficile, ces compétences sont donc de véritables atouts pour réussir.

À noter qu'il faut également avoir en tête le fait que le téléopérateur a pour rôle d'accompagner la société qui lui a confié une mission, en l'aidant à préciser son ciblage, ses actions, ainsi que ses besoins.

 

Quelle rémunération ?

La rémunération moyenne d'un téléopérateur indépendant (à temps plein), atteint les 1500€. En tant qu'indépendant, le montant de la rémunération est essentiellement en lien avec le temps consacré l'exercice de cette activité.

 

 




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les appels d'offre

Magazine